La délégation mauricienne de boxe abattra ses dernières cartes ce soir dans le cadre des championnats du monde qui se déroulent à Baku en Azerbaïdjan. John Colin (catégorie -60 kg) et Kennedy St. Pierre (-75 kg), engagés au stade des 32es de finale, tenteront de faire oublier la déception causée par les éliminations successives d’Oliver Lavigilante, Ludovic Bactora et Bruno Julie en début de semaine.
Même si le moral de la troupe a pris un sacré coup, surtout avec les ambitions affichées avant l’entame de cette compétition, il n’en demeure pas moins que les deux derniers représentants mauriciens tenteront de redorer le blason. Et ce, même si les combats s’annoncent ardus ce soir. C’est ainsi que le cadet des frères Colin croisera le fer avec l’Algérien Alderkader Chadi, médaillé d’or aux Jeux d’Afrique de 2007 devant son public et champion d’Afrique en exercice. Un sacré client qui a de surcroît rejoint les World Series of Boxing au sein de Paris United en France.
Il demeure évident que John Colin aura à sortir le grand jeu. Lui qui s’est retrouvé sur la troisième marche du podium aux derniers Jeux d’Afrique. Éliminé au premier tour des derniers championnats du monde à Milan, le Mauricien tentera assurément d’aspirer à mieux. Toutefois, il lui faudra être au sommet de son art.
Le vainqueur de ce combat sera aux prises avec celui qui opposera le Hongrois Miklos Varga au Georgien Nikoloz Izoria. Il est à noter que vu le nombre élevé de participants dans cette catégorie, des préliminaires ont dû être tenus. C’est ainsi que le Bulgare Ayrin Ismetov et le Vénézuélien Hector Manzanilla avaient obtenu leur visa pour les 32es de finale.
De son côté, Kennedy St. Pierre tentera de confirmer sa remarquable saison réalisée jusqu’ici. Vainqueur au tournoi de la zone 4, champion d’Afrique et médaillé d’or aux Jeux d’Afrique, le boxeur de Tranquebar trouvera sur sa route le Lithuanien Vladimir Milovskij. Un sacré défi, d’autant que tous les boxeurs lithuaniens en action jusqu’ici ont passé le cap des 32es de finale.
Connu pour sa force de frappe, St. Pierre pourra-t-il contrecarrer les intentions adverses ? Toujours est-il qu’en cas de succès il affrontera le vainqueur de la confrontation opposant l’Ukrainien Ievgen Khytrov au Turkmène Nursahat Pazzyyev.