La compétition de boxe lors de cette 10e édition des Jeux d’Afrique atteint actuellement sa phase décisive. Ce soir au Pavihao do Estrale Vermelha à Maputo, Bruno Julie (catégorie -56 kg) et Rodney Prosper (-91 kg) tenteront de valider leur visa pour les demi-finales, s’assurant ainsi au pire de la médaille de bronze. Le premier nommé sera aux prises avec le Zambien Banda Guglas, tandis que Prosper défiera l’Algérien Chouteaib Bouloudinet.
Hier soir, la bonne série des pugilistes mauriciens a été maintenue avec la qualification de Ludovic Bactora, Bruno Julie et John Colin pour les quarts de finale. Ils rejoignent ainsi Kennedy St. Pierre et Rodney Prosper à ce stade de la compétition. Seul Oliver Lavigilante n’a pu passer le cap, en ne s’inclinant que d’un point face à l’Algérien Mohamed Flissi. 
Dans le camp mauricien, on fait montre d’un certain soulagement, surtout après le douloureux épisode des derniers Jeux des îles. « La v?rit? a triomph? et les r?sultats obtenus jusqu’ici viennent confirmer qu’il y avait effectivement un complot contre nous aux Seychelles. Pour preuve, les trois Seychellois en comp?tition jusqu’ici ont tous pris la porte de sortie, alors que de notre c?t? nous n’avons conc?d? qu’une d?faite. N?anmoins, nous gardons les pieds bien sur terre et nous attendons la suite des ?v?nements avec une certaine s?r?nit? », souligne le Directeur technique national, Jean-Claude Nagloo.
Le seul souci de ce dernier demeure les blessures à la main des frères Colin (Richarno et John). Toutefois, le service médical est aux petits soins avec eux afin qu’ils abordent leurs prochains combats dans les meilleures conditions.
La soirée d’hier avait été mal entamée pour Maurice. En action chez les -49 kg, Oliver Lavigilante a toujours couru après le score lors du combat qui l’opposait à l’Algérien Flissi. Un point de retard à l’issue de chaque round (4-5, 7-8 et 12-13) et la déception d’être passé si près de la qualification. « Oliver a tout donn?, surtout lors de la derni?re reprise. Toutefois, il a sans doute perdu son combat d?s le premier round, quand il s’est fait surprendre par des contres », relate l’entraîneur national, Judex Bazile.
La vérité triomphe
Cependant, Ludovic Bactora devait vite ramener le sourire dans le camp mauricien. Déjà vainqueur du Nigérian Taiwo en 16es de finale, il mettait cette fois à la raison le Zambien Christopha Katangga. Un combat mené de main de maître, avec une avance de trois points (4-1) à l’issue du round initial. Une avance que le boxeur de Rose Belle saura fructifier (7-3) pour finalement faire la différence sur le score de 11-5.
« Ludovic a bien su g?rer son combat. Il a fait le trou d’entr?e et a su contrer son adversaire, quand ce dernier tentait de revenir au score », soutient Judex Bazile. Bactora sera en action demain dans le cadre des quarts de finale face au Mozambicain Climablo Guifutela, qui a de son côté pris la mesure du Tunisien Bilfel M’Hamdi.
Pour sa part, Bruno Julie n’a pas laissé traîner les choses pour son entrée en compétition. Opposé au Rwandais Salim Kwizera, le médaillé olympique imposait sa mainmise d’entrée de jeu, avec ce score de 7-2 à l’entame de la deuxième reprise. Un deuxième round qui ne parviendra toutefois pas à terme, du fait que le Rwandais sera compté à deux reprises, avant que l’arbitre ne mette un terme au combat. Bruno Julie tentera donc de poursuivre sur sa lancée ce soir en croisant le fer avec le Zambien Banda Guglas. Un adversaire qui a obtenu sa qualification aux dépens du Bastos Qhobosheane Mohler. Reste que Judex Bazile exprime sa satisfaction devant la prestation de son poulain. « Il a acc?l?r? au deuxi?me round pour mettre son adversaire en difficult?. Il a ?galement ?volu? avec intelligence et pr?cision. »
Le troisième succès mauricien porte la griffe de John Colin. Entreprenant face au Bastos Teskoo Lepoqo, le représentant mauricien chez les -60 kg s’est également démarqué d’entrée (7-3) pour obtenir un succès incontestable sur le score de 22-9. « En prenant ses distances d’entr?e, John a laiss? venir son adversaire pour mieux le contrer », avance l’entraîneur national. Le prochain défi de John Colin est prévu demain face au Kenyan Joseph N’Dungu. Ce dernier a repoussé le challenge de l’Angolais Alfredo Msassa en huitièmes de finale.
Pour rappel, outre Julie et Prosper, Richarno Colin sera également en action ce soir pour le compte des huitièmes de finale. Son adversaire sera le Camerounais Smalia Mahaman. Il est à noter que cette compétition regroupe 174 boxeurs venant de 26 pays. Les catégories -64 kg et -75 kg étant les plus représentées, avec 22 postulants à la consécration.