Véritable tour de force que celui réalisé par Kennedy St Pierre. Alors que certains ne vendaient pas cher ses chances, du fait qu’il avait de nouveau grimpé de catégorie pour évoluer cette fois chez les -91 kg, voilà que le boxeur de Tranquebar a fait taire tous ses détracteurs en décrochant l’or avec la manière samedi dernier. En finale, il a signé une victoire avant la limite, soit par K.O. technique, au troisième round face au Nigérian Efe Apochi.
Après ses échecs lors des combats comptant pour l’AIBA Professionnal Boxing (APB) et son élimination d’entrée lors des derniers championnats d’Afrique, Kennedy St Pierre avait sans doute à coeur de confirmer son véritable potentiel. Lui qui s’était retrouvé sur la plus haute marche du podium chez les -75 kg lors des derniers Jeux d’Afrique.
Le conseiller technique, le Cubain Roberto Ibanez, de concert avec les autres membres du staff technique, tentait alors l’audacieux pari de le faire prendre sa chance chez les -91 kg. Pari réussi, car en demi-finales vendredi dernier, St Pierre venait à bout du Ghanéen David Akankolim Bawah.
Reste que le Nigérian était un dur à cuire. Toutefois, le pugiliste mauricien imposait sa loi sur le ring pour s’offrir le métal préciueux. Il devient ainsi le troisième sociétaire de l’APB à décrocher l’or dans cette présente compétition, avec les Algériens Mohamed Flissi (-52 kg), Abdelkader Chadi (-64 kg) et Abdelhafi Benchabla (-81 kg).
L’autre médaille dans le camp mauricien a été acquise par Jean-Luc Rosalba, qui se retrouve avec le bronze, suite à sa défaite en demi-finales face au Nigérian Oleyele Oluwajemi vendredi dernier. Pour rappel, les frères Colin (John et Richarno) et Cedric Olivier avaient été éliminés en quarts de finale. Au classement final, l’Algérie termine en tête avec quatre médailles d’or.
Cette prestation d’ensemble des représentants mauriciens satisfait le nouveau président de l’Association mauricienne de boxe, Indiren Ramsamy. « Kennedy possède un bel avenir et si Roberto Ibanez l’a fait évoluer dans une catégorie supérieure, cela prouve qu’il connaît son métier. Désormais, il devra continuer à faire montre de sérieux et de motivation s’il aspire à se qualifier pour les Jeux Olympiques de Rio. Quant à Jean-Luc, il s’est illustré pour la première fois dans une compétition d’envergure. À lui de continuer à saisir sa chance, tout comme Christopher Alberte, qui a obtenu le bronze aux Jeux du Commonwealth de la Jeunesse ».