Maurice sera représentée par sept boxeurs lors des finales prévues demain après-midi à partir de 17h au National Sports Council Hall à Roche-Caïman. Ainsi, après Ludovic Bactora (-52 kg) et Bruno Julie (-56 kg) dimanche, puis James Kennedy St Pierre (-69 kg) et Jacques Raphaël (-81 kg), ce sont Oliver Lavigilante (-49 kg) et les frères Colin, John (-60 kg) et Richarno (-64 kg), qui ont passé le cap des demi-finales hier soir. Par contre, lors de cette soirée, Danilo Gaspard a eu moins de chance en s’inclinant sur décision du système de notation informatique après un match nul (21-21).
Oliver Lavigilante a donc réalisé un très beau combat face au Seychellois Perry Nassib. Le Mauricien a beaucoup travaillé en début de rencontre et n’a pas vraiment été inquiété. Il a bien enchaîné les crochets gauche-droite, mettant ainsi son adversaire en difficulté et ce, même si ce dernier évoluait à domicile. C’est donc en toute logique qu’Oliver Lavigillante a regagné son coin avec une avance de cinq points (9-4). Il a même fait mieux lors du deuxième round en dominant nettement le Seychellois et concluant avec une note de 9-3. De là, il n’a pas eu à forcer et n’a fait que gérer son avance. Du reste, il ne s’est imposé que par un tout petit point au troisième round (5-4). Au final, Oliver Lavigillante remporte ce combat confortablement (23 à 11).
Par la suite, c’était au tour de John Colin, vainqueur du Seychellois Macfalene Estrale en quarts de finale dimanche, de s’illustrer de nouveau. Opposé au Malgache Herluc Raje Fiarison, il s’est imposé 34 à 14. Le jeune boxeur a imposé sa boxe d’entrée et a prouvé qu’il est sur la montante. Il a enchaîné directs gauche, crochets droit et cela a posé de gros problème au Malgache qui se voyait déjà en retard de dix points à la fin de la première reprise (5-11). Lors de la deuxième, ce dernier n’a marqué que cinq points, tandis que John Colin, lui, en a marqué 12. Lors du troisième et dernier round, le Mauricien n’a fait que gérer, se permettant même de signer un brillant 11-4.
Richarno Colin, champion d’Afrique chez les moins de 64 kg, n’a pas eu de mal pour s’imposer 19 à 8 face au Réunionnais Cédric Peroumal. Le Mauricien, techniquement supérieur à son adversaire, n’a pas forcé son talent pour remporter ce combat qu’il a entamé un peu lentement en réalisant un 8-4 à la fin de la première reprise. Par la suite, il a posé beaucoup de problèmes avec ses enchaînements de crochets gauche-droite. Ensuite, Richarno Colin a enchaîné un joli crochet gauche-directe droit. Ce qui a valu à son adversaire d’être compté. À la fin du deuxième round, le tableau affichait 7-2 en faveur du Mauricien. Il a ensuite géré son avance pour remporter le troisième round 4-2.
En revanche, le dernier mauricien en compétition hier, à savoir Danilo Gaspard, engagé chez les +91 kg, a eu moins de chance en s’inclinant face au Réunionnais Brice Cadenet. Le score à la fin du troisième round était à égalité, soit 21 à 21 avant que l’ordinateur ne décide. Pourtant, Danilo Gaspard a bien entamé son combat en remportant le premier round 5 à 3. Toutefois, il a produit une grosse débauche d’énergie et en a ensuite payé les conséquences en se faisant accrocher à la deuxième reprise. Épuisé, il concéda la troisième reprise (11-13).