Le tirage au sort des compétitions en boxe a été effectué vendredi et le moins que l’on puisse dire, c’est que les deux Mauriciens engagés, à savoir Olliver Lavigillante chez les moins de 52 kg et Richarno Colin chez les moins de 64 kg, ont bénéficié d’un tirage plus ou moins abordable. Le premier nommé boxera face au Ghanéen Duke Akueteh Micah demain, alors que Richarno Colin sera lui en action, mardi, face au Marocain Abdelhak Aatakni, celui-là même qui l’avait battu en quart de finale, lors du tournoi qualificatif des Jeux olympiques au Maroc, en mai dernier.
L’entraîneur national, Judex Bazile a qualifié le tirage au sort d’abordable pour un premier tour (seizième de finale). Toutefois, a-t-il souligné, tout dépendra de la manière dont les deux boxeurs entameront leur combat. Parlant d’abord de Olliver Lavigillante, l’entraîneur national a indiqué qu’il a eu l’occasion  de travailler avec son adversaire lors du stage de Cardiff, au Pays de Galles, avant de venir aux Jeux. « Olliver a même eu l’occasion d’effectuer un test match face au Ghanéen. Toutefois, un test match est complètement différent de la compétition. Nous allons mettre une tactique en place et si tout se passe bien, je pense que Olliver aura sa chance. Il faudra qu’il travaille comme il faut et donne son maximum », a déclaré Judex Bazile.  Selon lui, le Ghanéen est un boxeur qui attaque beaucoup et il faudra être très mobile sur le ring et travailler très vite.
Quant à Richarno Colin, il a eu l’occasion de boxer face au Marocain en mai dernier et comme indiqué plus haut, il avait été battu en quarts de finale. Pour Judex Bazile, Abdelhak Aatakni est un adversaire très tactique. Il ne travaille pas beaucoup sur le ring et préfère laisser le soin à son adversaire de travailler. « Cela fait que Richarno aura à effectuer un bon début de combat. Il devra travailler très vite, afin de surprendre le Marocain. Il est très important qu’il prenne de l’avance au début, afin de se mettre en confiance », a fait remarquer l’entraîneur national.
D’autre part, Judex Bazile a indiqué que le stage de l’AIBA (Association internationale de Boxe) à Cardiff s’est très bien passé et a été bénéfique aux deux boxeurs. « Nos deux représentants sont en pleine forme. Ils ont eu quelques petites blessures légères, mais je peux dire que ça va beaucoup mieux. Ils se sont entraînés sans ressentir de douleur lors de la semaine écoulée et c’est de bon augure. La préparation se poursuit avec beaucoup de sérieux et nous faisons beaucoup de travail individuel. On travaille aussi la vitesse et en intensité », a-t-il indiqué.
L’entraîneur national a ajouté que les deux boxeurs sont confiants et surtout déterminés à passer ce premier tour. Car selon lui, ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance de participer aux Jeux olympiques. « Il n’est pas donné à tout le monde de participer à des Jeux de cette envergure. Olliver et Richarno vont tout donner pour faire honneur au pays. Je dois aussi dire qu’il y a une grosse pression dans la mesure où tout le monde attend beaucoup de la boxe. Cela fait qu’il faudra savoir gérer cette pression », a-t-il conclu.