La logique a été respectée au cours de quasiment toutes les finales des championnats nationaux Elite de boxe hier après-midi au Centre de boxe à Vacoas. Les favoris ont été exacts au rendez-vous, même si on peut avancer qu’Olivier Laverdure a quelque peu bouleversé les pronostics en disposant à l’arraché d’Oliver Lavigilante dans la catégorie -52 kg et que le chevronné France Augustin a fait respecter le droit d’aînesse en venant à bout du jeune Tony Botte.
Le directeur technique national, Jean-Claude Nagloo, est d’avis que la hiérarchie a été respectée. « La compétition a été d’un niveau appréciable et pratiquement tous les favoris ont émergé. Des jeunes à l’image de Ramchurn, Cornet et Hurpersad ont confirmé leurs progrès. Il leur faudra maintenant de la constance et de la régularité afin qu’ils puissent confirmer. »
Au bout du compte, la palme de meilleur boxeur de la compétition est revenue à Jonathan Ramchurn. Après des succès aux points face à Jason Mongelard et Pierrot Pamphile en quarts de finale et en demi-finales chez les -69 kg respectivement, le Sudiste trouvait sur sa route pour ce combat final Jonathan Sutton, qui effectuait de son côté son retour à la compétition.
Dans ce face-à-face entre deux pugilistes qui avaient tous deux grimpé de catégorie, Ramchurn se montrait le plus efficace au cours des deux premières reprises en réussissant quatre points sans en encaisser. Sutton jetait alors toutes ses forces dans la bataille à l’entame de la dernière reprise et expédiait son adversaire au tapis. Compté, Ramchurn se reprenait et gérait alors son avance pour finalement s’imposer de trois points (6-3).
De son côté, le jeune Didier Cornet, expéditif en demi-finales aux dépens de Steven Jean-Louis, a construit son succès en finale face à Donovan Gérie lors des deux premières reprises de la catégorie -49 kg. Une avance de deux points qu’il maintiendra jusqu’au bout pour décrocher son premier titre chez l’élite.
Il en a été de même pour Olivier Laverdure chez les -52 kg à l’issue d’un duel indécis face à Oliver Lavigilante, médaillé d’argent des derniers Jeux des îles dans la catégorie -49 kg et venu tenter sa chance dans la catégorie supérieure. Le point d’avance acquis par Laverdure dès le premier round s’est révélé suffisant, du fait qu’il a ensuite pu garder son adversaire à distance.
Successeur
Quant à Yanish Hurpersad, il a confirmé qu’il sera sans doute le successeur de Bruno Julie chez les -56 kg. Quoiqu’écopant d’un avertissement au deuxième round, il faisait parler une meilleure condition physique pour repousser le challenge de Jonathan Goder. Favori chez les -60 kg, John Colin n’a pas eu les coudées franches face à Merven Clair. D’ailleurs, ce dernier avait pris les devants à l’issue de la première reprise (2-0). Le cadet des frères Colin retrouvait alors tout son allant pour renverser la tendance.
Quant au duel des Agathe, il a tourné à l’avantage de Christopher, aux commandes tout au long des trois rounds qui l’opposaient à Ashley. Lauréat chez les -69 kg la saison dernière, France Augustin s’est cette fois révélé le meilleur dans la catégorie supérieure. Les dés étaient déjà jetés avant l’entame de la dernière reprise, du fait que Tony Botte concédait déjà cinq points de retard. Ce dernier tentait bien de revenir à la charge, mais Augustin avait fait le plus difficile.
On attendait avec une certaine impatience la finale des -81 kg entre James Agathe et Jacques Raphaël. Le premier nommé, qui n’avait laissé aucune chance à Georges Marisson en demi-finales, a su faire la différence grâce à des coups plus précis. Avec une avance de trois points (4-1) à l’issue du deuxième round, l’ancien champion de kick-boxing repoussait les assauts de Jacques Raphaël pour s’imposer 5-3. Un verdict loin d’être au goût d’une certaine partie du public qui donnait déjà rendez-vous pour un combat revanche samedi prochain lors du gala organisé à Port-Louis.
De son côté, Rodney Prosper décrochait un nouveau titre national, cette fois chez les -91 kg. Face à Rilo Augustin, il s’est néanmoins fait quelques frayeurs en concédant un point de retard au premier round, mais renversait par la suite la situation lors de la reprise suivante. La finale des +91 kg aura finalement été la seule à ne pas parvenir à la limite. Entre Muhammad Meerun et Daniel Jean-Louis, qui effectuaient tous deux leur baptême du feu à ce niveau de la compétition, le premier nommé forçait son adversaire à l’abandon au deuxième round. Et ce, après que Jean-Louis eut été compté à deux reprises.
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Les résultats
-49 kg : Didier Cornet (Curepipe) b. Donovan Gérie (Savanne) aux pts (3-1)
Bronze : Steven Jean-Louis et Michael Wing Tim
-52 kg : Olivier Laverdure (Port-Louis) b. Oliver Lavigilante (Vacoas) aux pts (2-1)
Bronze : Jonas Arlanda et Jason Brasse
-56 kg : Yanish Hurpersad (Quatre-Bornes) b. Jonathan Goder (Port-Louis) aux pts (8-5)
Bronze : Kinsley Sylva et Kevin Clair
-60 kg : John Colin (Vacoas) b. Merven Clair (Port-Louis) aux pts (4-2)
Bronze : Jean-Luc Rosalba et Sylvain Madile
-64 kg : Christopher Agathe (Vacoas) b. Ashley Agathe (Rodrigues) aux pts (4-2)
Bronze : Joceman Augustin et Stephane Françoise
-69 kg : Jonathan Ramchurn (Savanne) b. Jonathan Sutton (Port-Louis) aux pts (6-3)
Bronze : Marcus Amen et Pierrot Pamphile
-75 kg : France Augustin (Rodrigues) b. Tony Botte (Quatre-Bornes) aux pts (6-2)
Bronze : Lendo Samoisy et Louis Moonsamy
-81 kg : James Agathe (Vacoas) b. Jacques Raphaël (Port-Louis) aux pts (5-3)
Bronze : : Georges Marisson et Pascal Stafford
-91 kg : Rodney Prosper (Rodrigues) b. Rilo Augustin (Rose-Hill) aux pts (3-2)
Bronze : Daniel Gundowry (Port Louis)
+91 kg : Muhammad Meerun (Vacoas) b. Daniel Jean-Louis (Port-Louis) par abandon au 2e round
Meilleur boxeur : Jonathan Ramchurn
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Stage en commun avec
Botswanais et Seychellois
Les championnats nationaux terminés, les boxeurs de l’élite devront désormais passer à la vitesse supérieure dans le cadre de la préparation en vue du tournoi qualificatif pour les Jeux Olympiques de Londres. C’est ainsi qu’un stage en commun est prévu du 15 au 25 mars à Vacoas et réunira les boxeurs mauriciens, botswanais et seychellois. Par la suite, la dernière ligne droite de la préparation sera marquée par un stage en Inde. Pour rappel, le tournoi qualificatif se déroulera au Maroc du 27 avril au 6 mai.