Initialement prévues samedi après-midi, les finales des championnats nationaux Elite de boxe ont été repoussées à dimanche (13h). Une décision prise hier soir en raison d’un nombre conséquent d’inscrits et le fait que des huitièmes de finale devront se dérouler dans au moins cinq catégories. Ces huitièmes de finale se tiendront cet après-midi à partir de 16h30 au Centre de boxe à Vacoas.
La soirée de demain sera encore plus chargée avec quarante combats comptant pour les quarts de finale, alors que les demi-finales se dérouleront samedi. Un bon signe donc avec 95 boxeurs, dont 18 chez les -56 kg, en action dans cette compétition nationale, alors qu’un seul n’a pas obtenu le feu vert au moment de la visite médicale. D’autres ont eu beaucoup de mal à faire respecter leur poids, à l’image de Kennedy St Pierre, qui voulait s’aligner chez les -81 kg. Lors de sa participation à la Ram Ruhee Memorial Cup il y a deux semaines, il se retrouvait avec 85 kg à la pesée. Au moment du départ de Port-Louis hier, il accusait 2 kg de moins, mais n’était toujours pas éligible pour se retrouver chez les -81 kg.
Son entraîneur régional, Gaëtan Runghien, prenait alors la décision de le faire courir de Saint-Jean à Vacoas. Nouvel échec à la pesée, avec cette fois 900 grammes de trop. De nouveau des exercices et, cette fois, St Pierre était récompensé de ses efforts avec la balance qui affichait 80 kg 900 g. Énorme soulagement pour le champion d’Afrique en exercice qui abordera la compétition au stade des demi-finales face à Brice Couyava. En toute logique, il devrait passer ce cap pour croiser le fer selon toute vraisemblance avec Cédric Olivier qui aura de son côté Dominique Écumoire comme adversaire.
Il est à noter qu’un seul combat s’est déroulé hier soir. Comptant pour les préliminaires de la catégorie -60 kg, ce combat a favorisé les desseins de Berthelino Bancal. Ce dernier a poussé Dumley Prosper à l’abandon vers la fin de la première reprise et aura un os dur en Sylvain Madile en quarts de finale. Madile sera un des prétendants sérieux à la consécration, mais il lui faudra définitivement compter avec John Colin, qui tentera de conserver son titre. L’autre frère Colin, à savoir Richarno, sera à coup sûr le favori chez les -64 kg. Toutefois, Merven Clair tentera de lui causer quelques soucis lors de leur possible confrontation en quarts de finale.
Cette compétition verra ainsi le retour sur le ring d’Allan Volavite et de Ludovic Bactora. Le premier nommé, engagé chez les -49 kg, aura sans doute à se surpasser face à Fleurot Louis, qui possède des chances intéressantes pour se retrouver au premier plan au même titre que Donovan Gérie. Déveine par contre pour Geraldo Peronet, qui devra évoluer dans la catégorie supérieure, pour 100 grammes de trop à la pesée. Chez les -52 kg, une demi-finale intéressante se profile à l’horizon entre Bactora et Olivier Laverdure, champion en exercice.
L’autre prétendant qu’est Oliver Lavigilante semble avoir bénéficié d’un tableau plus aisé. Dans les autres catégories, quelques boxeurs paraissent se dégager du lot, à l’instar de Yanish Hurpersad (-56 kg), Aniel Lisette et Jonathan Sutton (-69 kg), France Augustin (-75 kg), Jacques Raphaël (-91 kg) et Rilo Augustin (+91 kg).