Revoilà les boxeurs kenyans ! Après un camp d’entraînement à Maurice en septembre de l’année dernière en vue des championnats du monde Elite, les voilà de retour pour préparer cette fois les Jeux du Commonwealth prévus en juillet-août prochain en Écosse.
Le camp d’entraînement entamé lundi durera jusqu’au 5 avril. Il permettra également aux boxeurs mauriciens de mettre la dernière touche à leur préparation à l’approche de la compétition dotée des Ceintures Montana, qui se déroulera à Angoulême en France à partir de jeudi prochain.
Au bout du compte, Benson Gicharu et Rayton Okwiri, bien qu’ayant bénéficié d’un contrat de trois ans pour disputer les World Series of Professionnal Boxing, figurent bien dans l’escouade présente à Maurice. Ces deux pugilistes, qui évoluent dans les catégories -54 kg et -69 kg respectivement, se sont d’ailleurs tirés d’affaire lors des derniers championnats du monde Elite au Kazakhstan en atteignant les huitièmes de finale.
« Cela constitue une réelle performance de voir deux boxeurs figurant parmi les 16 meilleurs mondiaux. Le fait d’avoir décroché ce contrat n’a fait que les motiver davantage », avance Franca Mutheemwangi, responsable de cette sélection de six boxeurs qui comprend également Simon Molenge (-52 kg), John Karioke (-60 kg), Denis Okoth (-64 kg) et Azize Ali (-81 kg).
Reste que la préparation des Jeux du Commonwealth demeure l’objectif primordial de cette tournée. « Les nouveaux venus au sein de la présélection se défendent également bien. Cela confirme que le niveau de la boxe kenyane se trouve en hausse, surtout après notre prestation aux derniers Jeux d’Afrique au Mozambique. Nous visons maintenant des podiums en Écosse », avance Muthhemwangi, lui-même ancien boxeur ayant participé à la compétition de la FESCAABA en 1986 et qui s’occupe des boxeurs de la province de Nakuru. De ce fait, il fait montre de son appréciation de ce camp d’entraînement.
« Nous avons l’occasion d’évoluer dans une infrastructure adéquate et nous pouvons ainsi partager notre expérience avec les boxeurs mauriciens. Ce stage en commun ne pourra qu’être bénéfique pour les deux présélections », affirme-t-il.
Toutefois, la compétition prévue entre les boxeurs des deux pays ne pourra se tenir, du fait que l’échéance des Ceintures Montana se trouve être trop rapprochée. « Nous ne voulons pas prendre de risques et nous nous contenterons de test-matches avec casques de protection. La venue tardive des Kenyans, dont l’arrivée était prévue dans un premier temps mercredi dernier, est également venue bouleverser nos plans », souligne de son côté l’entraîneur national, Judex Bazile.
Ce dernier, qui avance que la sélection pour le tournoi d’Angoulême sera finalisée vendredi, se réjouit que les présélectionnés pour les championnats du monde Youth pourront poursuivre leur préparation finale avec les Kenyans tout au long de la semaine prochaine. Il est à noter que deux boxeurs seront en action dans cette compétition prévue du 10 au 24 avril en Bulgarie.