Les mauvais souvenirs des derniers Jeux des îles sont oubliés. La cohabitation entre boxeurs mauriciens et seychellois reprend de plus belle avec la tenue d’un stage en commun d’une dizaine de jours. Un stage qui verra également la participation des pugilistes botswanais à partir de demain et qui sert de préparation en vue du tournoi qualificatif pour les Jeux Olympiques de Londres. Ce tournoi étant prévu au Maroc à la fin du mois prochain.
Deux îles guidées vers le même objectif, soit la qualification olympique. Tel est le message transmis par Gerry Legras, entraîneur et ancien boxeur de haut niveau. « Nous avons aujourd’hui l’occasion de partager nos connaissances et de nous retrouver avec des sparring-partners différents. C’est ainsi que notre voeu demeure d’obtenir le maximum de qualifiés en vue du rendez-vous olympique. »
Reste que Gerry Legras, tout en remerciant le ministère de la Jeunesse et des Sports et l’Association mauricienne de boxe pour leur soutien, demeure conscient que la tâche ne s’annonce guère aisée. « Nous aurons à faire face notamment aux pays du Maghreb. C’est pourquoi nos boxeurs devront être forts moralement et physiquement. » Toujours est-il que le fait de voir un ou deux de ses protégés décrocher ce fameux visa suffira à son bonheur.
Dans le cadre de ce stage en commun, quatre médaillés d’or des derniers Jeux des îles ont été sollicités, à savoir Andrique Allisop, Kitson Julie, Jovet Jean et Ronny Legras. Les deux premiers nommés auront ainsi l’occasion de peaufiner leur préparation après avoir été retenus pour un camp d’entraînement au Pays de Galles du 18 février au 10 mars dans le cadre du programme “Road to London”.
Kitson Julie aura également une pression supplémentaire en visant une deuxième qualification olympique. Lui qui était en action à Athènes en 2004. Par contre, Keddy Agnès n’a pu effectuer le déplacement en raison de ses obligations professionnelles.
Quoi qu’il en soit, la confiance devra être réinstaurée au sein de ce groupe, surtout après les contre-performances réalisées aux Jeux d’Afrique et aux championnats du monde. Aucun succès n’avait d’ailleurs été enregistré au cours de ces deux échéances. « Après les championnats du monde, nous nous sommes concentrés sur la préparation physique et nous espérons maintenant accueillir une autre équipe avant le déplacement au Maroc », fait ressortir Gerry Legras.
Cette qualification olympique ne constitue pas une fin en soi pour le noble art de l’archipel. Après avoir sollicité les services d’un entraîneur russe depuis l’année dernière, voilà que cette discipline veut prendre un bain de jouvence. « La boxe seychelloise veut retrouver son lustre d’antan. C’est pourquoi nous mettons actuellement l’accent sur les jeunes et organisons des compétitions interécoles, par exemple. En donnant la chance à ces jeunes de mieux s’exprimer, nous voulons donner un nouvel élan à cette discipline », soutient Gerry Legras.
Alors qu’une nouvelle infrastructure sera mise en place à Roche-Caïman, ce dernier lance également l’idée d’un tournoi de l’océan Indien sur une base annuelle. Question de croire que les îles possèdent un destin en commun.
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Gala de Curepipe: Les Curepipiens
se taillent la part du lion

Le gala de boxe organisé dimanche dernier à Cité Mangalkhan à Floréal et doté de la Coupe de la République a favorisé dans une très large mesure les desseins des représentants de Curepipe. Des 19 combats à l’affiche lors de ce gala organisé par le comité régional de Curepipe en collaboration avec l’Association mauricienne de boxe et la municipalité de Curepipe sous le patronage de Quality Beverages Ltd, ils ont en remporté 17. Seuls le Rose-Hillien Soorah Quirin et le Savannais Micky Antoinette ont pu tirer leur épingle du jeu. Les succès des boxeurs de la ville lumière ont été obtenus par l’entremise de Niven Chemben, Bryan Veerasamy, Ronaldo Lamour, Brandon Quirin, Davia Trevedy, Ronaldo Herbu, Vincent Groeme, Bryan Canagachevey, Anthony Narsoo, Hervé Bienvenu, David Bégué, Didier Cornet, Grégory Ramsamy, Jérémy Armel, Stéphane Jaunkeer, Jayen Chemben et Christopher Alberte.
Il est à noter que Brandon Quirin, Anthony Narsoo, David Bégué, Grégory Ramsamy et Jayen Chemben ont fait la différence avant la limite. D’ailleurs, ce dernier sera désigné meilleur boxeur de ce gala, alors que Bryan Veerasamy a obtenu la palme du côté des -12 ans. Le prochain gala régional devrait se tenir le mois prochain.
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Report des championnats d’Afrique Youth et féminins
Initialement prévus à la fin de ce mois en Algérie, les championnats d’Afrique Youth et féminins ont été reportés. Selon les renseignements obtenus, le comité organisateur n’était pas satisfait de la participation. Pour rappel, Maurice devait être représentée par Tesha Dumas du côté féminin, alors que Didier Cornet, Jean-Luc Rosalba et Yannish Humpersad étaient présélectionnés du côté masculin.
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Les Botswanais également présents
Ce stage de préparation en vue du tournoi de qualification olympique sera également marqué par la présence des Botswanais. Ces derniers sont arrivés hier en début de soirée et livreront leur première séance d’entraînement aujourd’hui. Des test-matches entre boxeurs des trois pays devraient se tenir samedi, alors que des combats officiels se dérouleront le samedi 24 courant.