La quatrième édition de l’Africa Cup de boxe s’est achevée en apothéose pour les boxeurs mauriciens, vendredi dernier à Gaborone au Botswana.
Engagés en finales des catégories -52 kg et -64 kg respectivement, Oliver Lavigilante et Richarno Colin se sont retrouvés sur la plus haute marche du podium. Qui plus est, le premier nommé a décroché la palme de meilleur boxeur de la compétition, alors que Maurice a terminé à la deuxième place au classement par équipes derrière l’Algérie.
Les deux qualifiés olympiques se portent donc bien. Oliver Lavigilante a réalisé le parcours parfait en remportant haut la main ses quatre combats. Lors de sa confrontation finale face au Botswanais Marshal Mokgwela, il a dominé les trois rounds (7-2, 5-1 et 3-2) pour s’imposer avec dix points d’écart (15-5). Auparavant, il avait pris la mesure du Gabonais Franck Mombey, du Mozambicain Arthur Credildo et de l’Algérien Fahem Hamachi. Une motivation supplémentaire pour ce jeune pugiliste qui en sera à sa première expérience aux JO.
De son côté, Richarno Colin a livré un duel nettement plus équilibré face à l’Algérien Rami Ouchadu. D’ailleurs, il ne possédait que deux points d’avance à l’issue des deux premiers rounds conclus sur le score identique de 5-4. Le champion d’Afrique en exercice maintenait cependant son emprise sur le combat pour remporter la troisième reprise avec cette fois deux points d’avance (4-2). À l’arrivée, un succès acquis sur le score de 14-10 qui ne peut que le remettre en selle en vue de l’échéance olympique.
Pour rappel, Maurice a également décroché trois médailles de bronze dans cette compétition par l’entremise de Didier Cornet (-49 kg), Yannish Humpersad (-56 kg) et Merven Clair (-60 kg).
Alors que la délégation mauricienne est revenue au pays, hier soir, les regards sont déjà braqués sur la dernière ligne droite de la préparation en vue du rendez-vous de Londres. Si le stage en Algérie est prévu à partir de la semaine prochaine, celui qui se déroulera au Pays de Galles est programmé du 5 au 25 juillet.