Selon des sources dignes de foi, Maurice a renoncé à l’organisation de la 18e édition des championnats d’Afrique Elite de boxe. Cette compétition, qui se voulait qualificative pour les championnats du monde, devait se tenir à Maurice du 1er au 7 septembre prochains.
C’est la troisième fois, après 2001 et 2009, que Maurice comptait abriter cette manifestation continentale. Toutefois, le défi ne sera pas relevé cette fois. Certes, au niveau du comité organisateur, c’est toujours le silence radio concernant la confirmation de cette annulation et les raisons pour lesquelles Maurice a renoncé à cette organisation. Pourquoi un tel silence et ce refus de se confier à la presse, surtout de la part de membres d’habitude très loquaces ? La question reste posée.
Selon nos renseignements, un problème financier serait la raison majeure de cette annulation. La réunion tenue en cours de semaine entre Rajiv Rajcoomar, président du comité organisateur, et Dev Phokeer, chef de cabinet au ministère de la Jeunesse et des Sports, n’aura pas été aussi positive que prévue.
Reste à savoir si le bureau africain de l’Association internationale de boxe amateur (AIBA) allouera l’organisation à un autre pays vu le court laps de temps séparant des championnats du monde. Une compétition qui se déroulera au Kazakhstan du 4 au 20 octobre. Il faudra également déterminer l’agenda des boxeurs mauriciens dans cette dernière ligne droite de leur préparation en vue de ce rendez-vous mondial. Pour rappel, ces championnats d’Afrique étaient initialement prévus du 20 au 30 juin. Ils avaient dû être reportés en raison des Jeux Méditerranéens prévus en Turquie et auxquels participaient quelques pays africains et également en raison de la période du Ramadan.
Par ailleurs, les championnats nationaux jeunes (16-17 ans) se dérouleront finalement du 21 au 24 août au Centre de boxe à Vacoas. Cette compétition était initialement prévue du 6 au 10 courant.