Défi relevé pour John Colin et Merven Clair face à des adversaires réunionnais lors de la deuxième édition du MBC Boxing Tour. Au Centre de boxe à Vacoas samedi dernier, les deux pugilistes mauriciens ont su respectivement contrecarrer les assauts de Bertrand Pasquin et Morvan Félix. De quoi les mettre davantage en confiance à l’approche d’un des rendez-vous d’envergure de la saison, à savoir les championnats d’Afrique prévus au Congo-Brazzaville du 27 mai au 4 juin.
Bertrand Pasquin, demi-finaliste des derniers championnats de France amateurs, et Morvan Félix, médaillé d’or aux derniers Jeux des îles, étaient sans doute des clients à prendre au sérieux. Reste que les deux boxeurs mauriciens ne se sont pas laissé impressionner et ont évolué avec une certaine confiance. Bien qu’ayant subi une coupure à l’arcade sourcilière, John Colin a su forcer la garde de son adversaire en quelques occasions. Bertrand Pasquin a su lui donner la réplique, mais le cadet des frères Colin a sans doute forgé sa victoire lors de la deuxième reprise avec des coups plus précis. De son côté, Merven Clair a fait parler son expérience face à Morvan Félix, qui a tout de même fourni une certaine résistance. Et ce, bien qu’il était acculé dans les cordes vers le milieu de la troisième reprise.
Deux autres présélectionnés en vue du rendez-vous continental, à savoir David Rolfo et Jordy Vadamootoo, étaient également en action et se sont montrés à la hauteur. Champion national chez les -52 kg, le premier nommé a pris la mesure de Dylan Hélène, tandis que Jordy Vadamootoo a réalisé un retour victorieux dans la catégorie -56 kg en disposant de Géraldo Peronet. Pour rappel, lors des derniers championnats nationaux, il avait évolué chez les-60 kg.
Par contre, Ketty Rousseau s’est inclinée face à la Réunionnaise Flavy Fontaine. Cette dernière, avantagée à l’allonge, a contrôlé le combat quasiment de bout en bout. Qui plus est, la boxeuse mauricienne, absente du ring en raison d’une blessure, a sans doute manqué de condition.
Il n’empêche que le conseiller technique d’origine cubaine, Roberto Ibanez, avouait son appréciation à l’égard des présélectionnés. « Ils ont fourni la prestation escomptée, notamment Colin et Clair, qui étaient très concentrés et qui ont évolué avec confiance. Rolfo et Vadamootoo de même que Peronet ont livré une performance intéressante. Ce qui est de bon augure en vue des championnats d’Afrique ». Reste maintenant à concrétiser la venue des Botswanais afin de peaufiner le travail dans cette dernière ligne droite de la préparation.