Après avoir obtenu leurs qualifications en juin lors des Championnats d’Afrique au Congo Brazzaville, Jordy Vadamootoo (-56 kg), Merven Clair (-69 kg) et John Colin, médaillés d’or, d’argent et de bronze respectivement, mettront le cap sur l’Allemagne ce jeudi dans le cadre d’un stage de très haut niveau. Stage qui s’inscrit dans leur préparation menant aux Championnats du monde d’Hambourg, prévus du 25 août au 3 septembre. Les trois boxeurs seront accompagnés du directeur technique national, le Cubain Roberto Ibanez Chavez, alors que le président de l’Association mauricienne de Boxe (AMB), Indiren Ramsamy, agira comme chef de délégation et quitte le pays le 21 courant.
La compétition sera rude à Hambourg, mais les Mauriciens ne partent pas battus d’avance. « Nous savons tous que la compétition sera très difficile, mais nous nous sommes préparés pour faire honneur au pays. L’idée est de défendre dignement les couleurs de Maurice à ces Championnats du monde » , a déclaré Roberto Ibanez Chavez. L’objectif sera donc de donner le meilleur de soi même pendant cette compétition et d’aller chercher un meilleur classement mondial à l’Association internationale de Boxe (AIBA).
Pour ce faire, les trois boxeurs sont passés à deux séances d’entraînement quotidiennes depuis deux semaines. Des démarches ont été entreprises par leur fédération afin qu’ils puissent participer à un stage de préparation de très haut niveau de deux semaines en Europe. Si, au départ, la Russie avait été évoquée, en revanche, les données ont changé, puisque la sélection devrait maintenant mettre le cap sur l’Allemagne, plus précisément sur Henef près de Cologne, ce jeudi pour participer à la phase finale de sa préparation.
Dossier au MJS
Selon Indiren Ramsamy, le dossier a été déposé au ministère de la Jeunesse et des Sports au début de la semaine écoulée. Le président de l’AMB est d’avis que tout devrait bien se passer. « Nous avons jusqu’ici obtenu le soutien des officiers de ce ministère, sans compter celui du ministre Stephan Toussaint. Nous les remercions tous de nous aider dans notre quête à faire progresser cette discipline », a-t-il fait ressortir. Car, selon lui, participer à un tel stage en Allemagne représente énormément pour les trois qualifiés. « Nous avons bien expliqué au MJS l’importance d’un tel stage et aussi des Championnats du monde. Notre objectif est de pouvoir enfin décrocher une première médaille à cette compétition », a-t-il ajouté.
Indiren Ramsamy a souligné que si en Russie quatre, voire cinq sélections, devaient y être présentes, en revanche, en Allemagne, au moins dix pays devraient être engagés dans ce stage. « C’est beaucoup plus pratique de s’adapter aux conditions locales en étant sur place que de se préparer en Russie et ensuite voyager encore pour rallier l’Allemagne. Ce qui explique aussi le nombre de pays conséquent qui seront présents à ce stage à Cologne », a-t-il indiqué.
Roberto Ibanez Chavez est également convaincu que ce stage de très haut niveau aidera les trois boxeurs à passer un autre palier avant d’entamer la compétition. Qui plus est, il est d’avis que Jordy Vadamootoo, Merven Clair et John Colin ont encore progressé depuis leur participation en juin aux Championnats d’Afrique, et ce, après avoir observé une courte période de récupération.
Plusieurs boxeurs, différents styles
Selon lui, les trois boxeurs ont même réalisé une bonne performance lors de la compétition test de samedi dernier au centre national à Vacoas. « Les trois boxeurs sont en forme. Ils sont soumis à un programme de préparation très intense depuis deux semaines et avec le déplacement pour l’Allemagne bientôt, ils seront encore plus affûtés », a-t-il fait remarquer. Il a ajouté que ce stage sera très important, d’autant que plusieurs boxeurs de haut niveau et de différents pays seront présents. Cela fait que les Mauriciens auront une opportunité de travailler avec des adversaires de différents styles. Ce qui ne pourra que leur faire du bien.
Roberto Ibanez Chavez est aussi d’avis que les trois boxeurs sont au point technique, tactiquement et physiquement. « C’est le premier grand tournoi mondial après les Jeux olympiques et qui enchaîne aussi un nouveau cycle olympique. C’est donc très important de bien commencer surtout que nous pouvons compter sur des boxeurs qui ont du potentiel », a-t-il fait ressortir. Il a ainsi parlé de l’expérience et surtout du retour en forme de John Colin, boxeur qui a connu du succès à ses débuts avant de connaître un passage à vide.
Selon lui, « John a retrouvé ses automatismes et a énormément progressé. Il est actuellement très bien et s’est beaucoup amélioré à plusieurs niveaux. » L’important pour John Colin, a-t-il ajouté, c’est qu’il a passé un nouveau palier. « C’est désormais un boxeur très technique. Il bouge beaucoup sur le ring, fait preuve d’une très bonne coordination de ses mouvements et travaille aussi à distance. Le plus important, c’est qu’il se donne à fond dans ses combats et les gagne », a-t-il fait remarquer. Il est aussi d’avis que les jeunes Jordy Vadamootoo et Merven Clair, lequel a vécu l’expérience des Jeux olympiques, l’année dernière à Rio au Brésil, devront aussi bien faire.