Chloe Gabriel franchit un autre palier dans sa jeune carrière de boxeuse. Établie à Dublin en Irlande et née de parents mauriciens, elle a été retenue pour défendre les couleurs de son pays d’adoption lors d’une compétition de jeunes nés en 2002 et 2003 face à la sélection anglaise vendredi au stade national de Dublin. Âgée de 13 ans, elle affrontera Maria Edwards dans la catégorie -46 kg.
La titularisation de Chloe Gabriel fait suite à sa remarquable prestation lors des derniers championnats nationaux -13 ans au cours desquels elle avait dominé à l’unanimité des juges Leah O’Brien. Un sacre qui avait succédé à celui décroché la saison dernière chez les -44 kg. Sociétaire du Mulhuddart Boxing Gym, elle avait laissé une belle impression chez son entraîneur Gerry Mc Daid, qui n’avait pas tari d’éloges à son égard. « She was definitely a worthy winner on the day. I have no doubt that Chloe is good enough to represent Ireland, and she has a good future ahead of her ». Son souhait s’est donc réalisé.
Reste que la tâche ne s’annonce guère aisée face à Maria Edwards, sociétaire du Colyhurst and Moston Club à Manchester et qui a fait montre de son potentiel naissant la saison dernière, notamment avec quatre combats remportés avant la limite. Son entraîneur Thomas Mc Donagh demeure conscient que sa jeune protégée possède déjà des qualités. « Elle est très régulière aux séances d’entraînement, étant la première à se retrouver au gymnase et la dernière à le quitter. Elle ne cesse de s’améliorer et elle force le respect de par son attitude ». Ayant une admiration pour Nicola Adams, médaillée d’or olympique, Maria Edwards excelle également au football, ayant intégré l’équipe des jeunes de Manchester United, après avoir évolué comme avant-centre à Manchester City.
Quant à Chloe Gabriel, elle a connu des fortunes diverses à l’issue de son sacre national. Lors de la Hull Boxing Cup en Angleterre le 25 juin, elle s’était inclinée aux points face à l’Anglaise Courtney Scott. Ce qui constituait la première défaite de sa carrière. Toutefois, quelques jours plus tard, elle se reprenait de brillante façon au cours de la quatrième édition du Monkstown International Boxing Tournament en prenant la mesure d’une Allemande. Selon son père Leevae, elle devait se rendre en France pour des vacances après ce combat. Cependant, le fait de défendre les couleurs de son pays s’est révélé comme un nouveau défi.
Il est à noter que dix combats, dont deux réservés à celles nées en 2003, figurent au programme de vendredi.