Après la performance moyenne enregistrée lors du China Open le mois dernier, les boxeurs mauriciens retrouvent la scène internationale. La Coupe de l’océan Indien, prévue la semaine prochaine à l’île de La Réunion, leur servira de nouveau test dans l’optique des championnats d’Afrique prévus à Maurice du 1er au 7 septembre prochain.
Prévue en deux sessions, soit mercredi et samedi prochain, cette Coupe de l’océan Indien promet d’être relevée avec la présence de pugilistes mauriciens, réunionnais, rodriguais, seychellois et comoriens. Toutefois, la compétition féminine ne concernera que les Mauriciennes et les Réunionnaises. La sélection mauricienne devrait être finalisée d’ici demain, mais devrait comprendre huit éléments masculins et deux boxeuses.
Valeur actuelle, la présélection intensifie sa préparation à travers un stage semi-résidentiel au Centre de boxe à Vacoas. Ce stage comprend également deux boxeurs de Rodrigues, à savoir Fleurot Louis et Lucika Pierre. Quant à Aniel Lisette, également de Rodrigues, il mettra le cap directement sur La Réunion.
Du côté de la présélection mauricienne, il faudra noter le forfait de Didier Cornet pour des raisons personnelles. Pour rappel, ce boxeur est revenu de France le mois dernier où il avait suivi un stage de quelques mois au CREPS de Nancy. Par contre, Kennedy St Pierre a effectué un nouveau retour, après son échec lors des finales des championnats nationaux.
Conscient que cette sortie internationale permettra de trouver de nouveaux repères en vue de l’échéance continentale, l’entraîneur national, Judex Bazile, soutient que ces derniers jours ont été cruciaux dans le cadre de la préparation. « Au tout début, quelques boxeurs n’étaient pas réguliers aux séances d’entraînement en raison de leurs obligations professionnelles. Toutefois, tout est revenu à la normale ces derniers jours et ce stage semi-résidentiel s’est révélé fructueux. Cette compétition tombe donc à pic en vue des championnats d’Afrique. »
Outre Judex Bazile et les dix boxeurs, la délégation comprendra également Roméo Caliste, membre de l’Association mauricienne de boxe, l’arbitre-juge Jacques Couttee et l’accompagnatrice Pascale Perreau. Pour rappel, lors de l’édition 2012, La Réunion avait survolé les débats lors des deux sessions. Maurice n’avait pu que tirer son épingle du jeu par l’entremise de Yannish Hurpersad et Tessa Dumas lors de la compétition tenue au stade Mandela à Saint-Pierre et par Merven Clair au cours de la compétition organisée à Saint-Denis.