Aux alentours de 23h45 (heure de Maurice), Oliver Lavigilante s’apprête à effectuer son baptême du feu olympique. En 16es de finale de la catégorie -52 kg, le jeune boxeur mauricien croisera le fer lors du deuxième combat de la soirée avec le Ghanéen Duke Akueth Micah.
Face à un adversaire qu’il a côtoyé lors du stage “Road to London” à Cardiff (Pays de Galles) au début de ce mois, Lavigilante possède des chances réelles. « Nous croyons en lui. Toutefois, tout dépendra de son envie sur le ring et surtout de son attitude lors de la première reprise », avance l’entraîneur national, Judex Bazile.
La consigne sera de prendre d’entrée de jeu un ascendant psychologique sur son adversaire et de se montrer convaincant face aux juges. D’autant qu’au cours de la plupart des combats disputés jusqu’ici, ceux ayant pris l’avantage à l’issue de la première reprise ont pu forcer la décision en leur faveur.
« Une éventuelle avance prise lors du premier round sera sans nul doute décisive. Il faudra donc éviter de donner de la confiance au Ghanéen », soutient Judex Bazile.
Reste qu’Oliver Lavigilante abordera ce combat dans les meilleures dispositions. Au cours du week-end dernier, il a effectué deux séances d’entraînement avec accent sur les leçons individuelles et intensité avec les sacs. Il était présent à la pesée ce matin aux alentours de 11h et une réunion est prévue cet après-midi avec les membres de son staff technique. Question que tout soit au point au moment de se retrouver face à Micah.
Toujours est-il qu’il lui faudra évacuer l’inévitable pression. « Il est encore jeune et l’appréhension ira sans doute grandissant au fil des heures. Toutefois, Oliver connaît déjà le très haut niveau, ayant participé aux derniers championnats du monde. Il sait que beaucoup d’attentes sont placées en lui, mais il aura à gérer cette pression », fait ressortir l’entraîneur national.
De son côté, Duke Akueth Micah voudra confirmer sa montée en puissance. Lui qui avait décroché la médaille de bronze lors du tournoi qualificatif continental au Maroc en avril dernier. Qui plus est, au cours du stage à Cardiff, il avait clairement affiché ses prétentions de se retrouver sur le podium olympique.
Son expérience acquise lors de sa participation aux Jeux du Commonwealth et aux championnats du monde pourront-ils jouer en sa faveur ? Reste que le vainqueur de ce combat qui s’annonce sur le papier équilibré affrontera l’Irlandais Michael Corlan en huitièmes de finale.