Oliver Lavigilante n’a pas fait long feu au cours des championnats du monde de boxe. Lors de son combat comptant pour les 32es de finale, le représentant mauricien de la catégorie -49 kg s’est incliné face à l’Américain Eros Correa, hier soir au Heydar Aliyev Sports & Exhibition Complex à Baku en Azerbaïdjan. Une défaite concédée aux points (11-14). Ce soir, Ludovic Bactora (-52 kg) et Bruno Julie (-56 kg) entreront en scène également au stade des 32es de finale.
Face à un jeune Américain désireux de se faire un nom sur la scène internationale, Lavigilante a évolué sans complexe. D’ailleurs, à l’issue de la première reprise, il était aux commandes (5-4). Toutefois, Eros Correa passait alors à la vitesse supérieure, avec pour conséquence que le Mauricien était compté en deux occasions au cours du deuxième round.
L’Américain avait alors renversé la situation en sa faveur (11-9). Condamné alors à jouer son va-tout, le boxeur mauricien ne pourra parvenir à ses fins et s’inclinera finalement de trois points. Au prochain tour, Correa sera opposé au Russe David Ayrapetyan, classé n°4 mondial.
Cependant, tout n’est pas perdu pour Oliver Lavigilante dans sa quête d’une qualification pour les Jeux Olympiques de Londres. Il aura l’occasion de se rebiffer au cours de la dernière phase qualificative au niveau continental au Maroc en avril de l’année prochaine.
Reste que les boxeurs africains ont connu des fortunes diverses au cours des préliminaires de cette catégorie -49 kg. C’est ainsi que l’Ougandais Ronald Serugo a pris le meilleur de l’Estonien John Corona (15-6), que l’Égyptien Ramy Elawady a disposé du Guatémaltèque Alvaro Vargas (16-11), alors que le Marocain Abdeali Daraa s’est avéré supérieur à l’Ukrainien Denis Kozaruk (16-7).
Par contre, le Sud-Africain Leboyang Pilane s’est incliné face au Français Jeremy Beccu (9-21). Quant au duel 100% africain, il a favorisé les desseins du Camerounais Thomas Essomba aux dépens de l’Algérien Mohamed Flissi sur le score de 17-8. Il est à noter que tous les combats de cette catégorie sont parvenus à la limite.
Ce soir, le camp mauricien abattra deux de ses meilleures cartes, avec Ludovic Bactora et Bruno Julie. Le premier nommé, champion d’Afrique et médaillé d’or aux Jeux des îles, tentera de faire oublier sa mésaventure des Jeux d’Afrique. En quarts de finale, il avait écopé d’un avertissement public qui lui avait coûté deux points et sans doute la qualification pour les demi-finales. Il trouvera sur sa route le Pakistanais Muhammad Waseem.
De son côté, Bruno Julie, qui a retrouvé toute sa confiance suite à sa consécration aux Jeux d’Afrique, affrontera le Suédois Bashir Hassan Salad.