L’Association mauricienne de Boxe (AMA) a un nouveau président depuis dimanche dernier. En effet, l’assemblée générale a choisi le représentant du comité régional de Savane, Pascal Telvar, comme remplaçant de Rajiv Rajcoomar qui a lui effectué deux mandats (huit ans) à la tête de cette fédération. Pour le nouveau président, cette élection n’est pas vraiment une surprise. « Je m’attendais à occuper ce poste. » Il a ajouté que son objectif est de permettre à la boxe de poursuivre sa progression et aussi « d’accorder plus de moyens aux boxeurs.»
L’ancien assistant-secrétaire de l’AMB a déclaré à Week-End qu’il s’attendait à occuper le poste de président et ce, après avoir passé quatre ans au sein du comité exécutif. « Je pense que c’est une suite logique à ma carrière de dirigeant », a-t-il souligné. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Pascal Telvar a eu le soutien des 11 comités régionaux et que sa consécration comme président, dimanche dernier, fait l’unanimité. Il convient même de souligner qu’à l’heure des élections, il était le seul à faire acte de candidature pour ce poste. « J’avais des aspirations pour être président et je suis heureux de pouvoir apporter davantage ma contribution à cette discipline », a-t-il déclaré.
Le représentant sudiste a indiqué que sa démarche a été motivée par le fait qu’il n’a « pas réalisé un gros parcours en tant que boxeur. » et pour lui, être président c’était une façon pour montrer qu’il avait les qualités pour diriger la grosse fédération qu’est l’AMB. « Je suis élu et maintenant, nous allons travailler en équipe pour faire avancer la discipline. L’assemblée générale s’est du reste tenue dans une bonne ambiance et ce, dans le respect mutuel. Il n’y a pas eu de contestations. C’est bon signe pour la suite », a-t-il fait remarquer.
L’objectif est maintenant de tout mettre en oeuvre pour que le travail reprenne avec le même sérieux et la même détermination. « Nous allons voir dans quel mesure on pourra mettre en place de nouvelles structures, notamment au niveau technique et arbitrage entre autres. Nous allons également accorder une attention particulière à la boxe féminine », a expliqué le nouveau président. Il sera également question d’accorder plus de moyens pour l’encadrement des boxeurs. Ce qui est un élément très important, a-t-il souligné.