Alors que les deux qualifiés olympiques, Merven Clair (-75 kg) et James Kennedy St Pierre (-91 kg) mettent le cap sur la Havane (Cuba) aujourd’hui, accompagnés du Directeur technique national, le Cubain Roberto Ibanez Chavez, Donovan Gérie (-52 kg) et Richarno Colin (-64 kg) restent eux à quai. Faute d’avoir trouvé les fonds nécessaires, l’Association mauricienne de Boxe (AMB) a été contraint de retarder le départ de ces deux boxeurs. Si la situation ne bouge pas cette semaine, le président Indiren Ramsamy a déclaré que ce déplacement sera annulé avec pour conséquence une possible non-participation à la dernière phase qualificative des Jeux olympiques, compétition prévue le mois prochain en Azerbaïdjan.
Richarno Colin a raté une qualification pour les Jeux olympiques de Rio au Brésil (5 au 21 août) qui lui tendait pourtant les mains selon son entourage. Malheureusement pour lui, il s’est blessé au genou en quart de finale de la phase qualificative continentale tenue en mars dernier au Cameroun. Alors qu’il pensait tenter sa chance lors du tournoi d’Azerbaïdjan du mois prochain, tout porte à croire qu’il pourrait ne pas y participer, faute d’une préparation de haut niveau à Cuba. Il ne reste plus qu’à espérer qu’il n’en soit pas ainsi pour ce talentueux boxeur qui voulait tellement valider une troisième participation aux Jeux olympiques après ceux de Pékin en 2008 en Chine et ceux de 2012 à Londres en Angleterre.
Pour Indiren Ramsamy, la situation est très compliquée.  » Nous avons refait une demande auprès du MJS et du Club Maurice. Malheureusement ce soutien ce n’est pas suffisant. Il faudra encore chercher pour pouvoir faire déplacer Richarno (Colin) et Donovan (Gérie) « , a-t-il déclaré. Selon lui, il manque actuellement entre Rs 500 000 et Rs 600 000 pour compléter le budget de Rs 1.9M qui comprend le stage et compétition à Cuba et aussi la participation au tournoi d’Azerbaïdjan. « Hormis le déplacement de ces deux boxeurs à Cuba et pour Azerbaïdjan, on n’a aussi pas encore trouvé les moyens pour faire déplacer l’entraîneur national, Judex Bazile et le chef de délégation, Roméo Caliste à cette compétition. Les démarches sont très compliquées et à un moment donné, il faudra prendre une décision « , a-t-il fait remarquer.
Démarches très difficiles
Au cas où les démarches n’aboutissent pas, a ajouté Indiren Ramsamy, il est fort probable que la fédération fasse une croix sur la dernière phase qualificative des JO à Azerbaïdjan.  » Notre objectif est de décrocher deux autres places pour les Jeux olympiques et nous sommes convaincus que nous pouvons le faire. Mais pour cela, il faut investir massivement, d’autant que la compétition du mois prochain sera de très haut niveau avec la participation des boxeurs du monde entier. Pour espérer passer, il faudra être très solide et surtout très bien préparé. Si Richarno et Donovan ne participent pas à ce stage à Cuba, alors je ne les vois pas aller en Azerbaïdjan. Car nous ne voulons pas faire de la figuration « , a indiqué Indiren Ramsamy.
 Selon lui, l’AMB a tout fait pour essayer d’avoir le soutien auprès des éventuels partenaires financiers, mais les démarches n’ont pas abouti jusqu’à présent.  » C’est vraiment très difficile de nos jours pour trouver des sponsors. Mais on ne baisse pas les bras. Nous allons nous battre jusqu’au bout pour permettre à ces deux boxeurs de tenter une qualification pour les Jeux olympiques « , a-t-il fait ressortir.
Pour conclure, Indiren Ramsamy s’est dit heureux que James Kennedy St Pierre et Merven Clair partent aujourd’hui pour Cuba pour entamer leur dernière phase de préparation. Ils seront ainsi en stage avant de participer du 26 mai au 2 juin à une compétition de haut niveau qui réunira 26 pays. Les deux qualifiés olympiques se rendront ensuite au Venezuela pour une autre compétition avant de rejoindre Rio début août.