Après le bronze de la judokate Annabelle Laprovidence, la délégation mauricienne est déjà assurée d’une autre médaille dans cette édition des Jeux du Commonwealth. Grâce à sa victoire expéditive aux dépens de l’Australien Jordan Samardali en quarts de finale de la catégorie -81 kg hier soir, le boxeur Kennedy St Pierre se retrouvera sur le podium. Il briguera une place en finale vendredi soir en affrontant le Gallois Nathan Thorley, qui a été également vite en affaires face à l’Antiguais Yakita Aska. Ce soir, Isaura Ratna et Cédric Olivier, engagés en quarts de finale des catégories 57-60 kg et -75 kg respectivement, tenteront de suivre le même cheminement que Kennedy St Pierre.
Une nouvelle médaille donc pour la boxe mauricienne aux Jeux du Commonwealth. Après Richard Sunee, Michael Macaque, Giovanni Frontin, Bruno Julie et Richarno Colin, voilà que Kennedy St Pierre inscrit son nom au palmarès. Après avoir repoussé avec brio les assauts du Ghanéen David Akankolim en huitièmes de finale dimanche dernier, le pugiliste de Tranquebar trouvait donc sur sa route Jordan Samardali.
Serein et confiant en se rendant sur le ring, tout en précédant ses entraîneurs Judex Bazile et Richard Sunee, St Pierre ne prendra que 43 secondes pour faire la différence. Sur sa première véritable offensive, il trouvait l’ouverture et son direct en plein visage expédiait son adversaire au tapis. Même si ce dernier se relevait instantanément, l’arbitre hongrois Roland Juhasz jugeait plus prudent de mettre un terme au combat. Kennedy St Pierre aura comme prochain adversaire Nathan Thorley, qui a de son côté émergé suite à la blessure à l’épaule de Yakita Aska vers la fin de la première reprise. L’autre demi-finale de cette catégorie opposera l’Irlandais Mc Clinchy à l’Indien Nyika.
De son côté, Cédric Olivier a dominé les trois rounds de son combat face au Malawite Chikondi Matawa. Une victoire jamais mise en doute vu son emprise tout au long du combat. Il lui faudra maintenant mettre à la raison le Tanzanien Benny Muziyo pour accéder au podium. Ce dernier peut s’estimer heureux d’avoir pu franchir le cap des huitièmes de finale, du fait que son adversaire, le Canadien Brody Blair, vainqueur des deux premières reprises, devait être arrêté par le médecin de service en raison d’une sérieuse blessure à l’arcade sourcilière. Le Tanzanien, vainqueur du Jamaïcain Michael Gardner au tour précédent, a participé jusqu’ici aux championnats du monde Youth et aux Jeux Olympiques de la Jeunesse à Singapour. Il a été battu d’entrée dans ces deux compétitions. Le combat s’annonce serré, dans le sens où les deux boxeurs sont côtés à 20-1 pour décrocher l’or.
Quant à Isaura Ratna, elle se peut se réjouir d’être la première boxeuse mauricienne à avoir pu franchir un tour aux Jeux du Commonwealth. La représentante de Kiriabati, Taoriba Biniati, n’a pas fait le poids et a été acculée dans les cordes lors du premier round. Les trois reprises ont d’ailleurs été à l’avantage de la Mauricienne, qui doit cette fois sortir le grand jeu face à l’Australienne Shelley Watts ce soir. Cette dernière a pris le meilleur de l’Anglaise Natasha Jonas à l’issue d’un combat de très bonne facture.
Par contre, Thessa Dumas n’a jamais été en mesure d’inquiéter l’Irlandaise Michaela Walsh. Cette dernière a fait parler son expérience pour remporter confortablement les trois rounds. Chez les -49 kg, Donovan Gérie a subi la loi du Ghanéen Tetteh Sulemanu et a semblé hors du coup, la supériorité de Sulemanu étant évidente tout au long de la confrontation.