Merven Clair

Ils étaient les meilleures chances de médaille dans le camp mauricien au niveau de la boxe et ils ont été exacts au rendez-vous. Forts de leur succès en quarts de finale des Jeux d’Afrique, Richarno Colin et Merven Clair sont assurés de se retrouver sur les podiums des catégories -63 kg et -69 kg respectivement. Ils tenteront désormais de passer le cap des demi-finales mercredi. Si Christophe Otendy, engagé dans les quarts de finale de la catégorie -81 kg ce soir, tentera d’émuler ses deux coéquipiers, Sharwin Beedassee a par contre pris la porte de sortie lors des huitièmes de finale des -52 kg samedi dernier.

Au Al Amal Indoor Sports Centre au Maroc, Richarno Colin et Merven Clair ont relevé un premier défi. Le premier nommé, sacré lors de l’édition 2011, est placé sur orbite afin de décrocher une nouvelle consécration. Reste qu’après avoir dominé l’Ougandais Joshua Tukamuhebwa à l’unanimité des juges en huitièmes de finale vendredi dernier, il se retrouvait face à un adversaire de calibre hier soir, soit l’Algérien Reda Benbaziz, champion d’Afrique en 2015, médaillé d’or aux derniers Jeux d’Afrique chez les -60 kg et vainqueur de cinq combats aux World Series of Boxing. Autant dire que la tâche de Richarno Colin était délicate, d’autant que l’Algérien avait disposé de son jeune frère, John, en quarts de finale de la dernière édition.

Toutefois, le boxeur mauricien a pu faire montre de toute sa science lors d’un duel au couteau qu’il a finalement remporté à la majorité des juges (3-2). Il briguera maintenant une place en finale face au Centrafricain Gildas Bangana, qui a de son côté disposé du Tchadien Olivier Yankim aux points (4-0). Il y croit à coup sûr. « Maintenant que le podium est assuré, allons chercher l’or. Face à l’Algérien, la victoire était importante et je n’avais pas le droit de perdre. Après cette qualification, j’ai une pensée spéciale pour mes parents et Stéphanie qui me soutiennent à distance. » L’autre demi-finale mettra aux prises le Marocain Abdelhaq Nadir au Namibien Junias Jonas Jonas. Le premier nommé a disposé du Congolais Fiston Mulumba (5-0), tandis que Jonas a pris le meilleur du Ghanéen Wahib Omar (4-1).

De son côté, Merven Clair a remporté un troisième succès consécutif à l’unanimité des juges. Ce qui confirme ses belles dispositions actuelles. « Je prends chaque combat avec sérieux, les uns après les autres. La confiance est présente et je voulais un podium pour démontrer à nos entraîneurs que nous sommes sur la bonne voie », a-t-il affirmé à l’issue de son succès hier. Un succès enregistré aux dépens du Botswanais Mmusi Tswige, soit une vieille connaissance qu’il a côtoyée lors de stages tenus à Maurice. Merven Clair croisera maintenant le fer avec le Congolais Idriss Kapenga Nsaka, qui a repoussé le challenge du Zambien Nkumbu Silungwe (4-0).

L’autre visa pour la finale se jouera entre le Kenyan Boniface Maina et le Nigérian Ayoola Osoba. Le premier nommé a disposé de l’Angolais Afonso Goma (5-0), alors que le Nigérian s’est révélé expéditif face à l’Égyptien Mohamed Hikal, qui a abandonné au deuxième round.

Par contre, Sharwin Beedassee n’a pas réussi son baptême du feu dans cette compétition, étant sorti d’entrée par le Nigérian Sahabi Gado Moussa. De son côté, Christophe Otendy tentera de relever le défi ce soir face au Congolais Peter Pita Kabeji et ne voudra certainement pas laisser passer sa chance, même si son adversaire avait décroché l’or au cours des Jeux d’Afrique de la Jeunesse l’année dernière.

Les résultats
-52 kg (1/8 de finale) : Sahabi Gado Moussa (Nigéria) b. Sharwin Beedassee à l’unanimité des juges (5-0)
-63 kg (1/8 de finale) : Richarno Colin b. Joshua Tukamuhebwa (Ouganda) à l’unanimité des juges (5-0)
1/4 de finales : Richarno Colin b. Reda Benbaziz (Algérie) par décision majoritaire (3-2)
-69 kg (1/4 de finale) : Merven Clair b. Mmusi Tswige (Botswana) à l’unanimité des juges (5-0)
Ce soir :-81 kg (1/4 de finale) : Christophe Otendy/Peter Pita Kabeji (République Démocratique du Congo)
Mercredi : -63 kg (1/2 finales) : Richarno Colin/Gildas Bangana (République centrafricaine)
-69 kg (1/2 finales) : Idriss Kapenga Nsaka (République Démocratique du Congo)