Pour la première fois depuis l’indépendance, une équipe de la Grande Bretagne s’est déplacée à Maurice pour effectuer un stage commun avec les boxeurs locaux. En effet, depuis une semaine, 18 boxeurs, accompagnés entre autres de l’entraîneur David Alloway, ont fui le froid hivernal européen pour préparer au chaud les Jeux olympiques de 2012 qu’organisera l’Angleterre, à Londres. De ces 18 boxeurs, cinq ont déjà décroché leurs qualifications pour ces Jeux, alors que l’objectif est de qualifier cinq autres, lors de la dernière phase qualificative, prévue en avril prochain, en Turquie, pour la zone Europe. Du côté mauricien, on profite pleinement de cette venue et ce, même si elle intervient en fin de saison. A noter que les Mauriciens seront également en action en avril prochain, au Maroc pour la zone Afrique, dans le but de décrocher une qualification olympique.
Les démarches entreprises par le président Rajiv Rajcoomar auprès des dirigeants anglais présents à New Delhi (Inde), l’année dernière, à l’occasion des Jeux du Commonwealth, ont porté leurs fruits, avec la venue de cette grosse équipe de la Grande Bretagne. Qui plus est, c’est aussi la première fois qu’une équipe étrangère se déplace à Maurice avec un nombre conséquent de boxeurs. Du côté des Anglais, c’est un plaisir de découvrir l’île, mais aussi de bénéficier des facilités d’entraînements de haut niveau offertes par l’Association mauricienne de Boxe (AMA). « Les discussions avaient été entamées, l’année dernière, entre les deux fédérations et nous sommes très heureux d’être là. Nous avons été très bien accueillis et les conditions sont idéales. Nous tenons à remercier la fédération locale pour son soutien et les facilités de première classe. C’est sûr que ce déplacement à Maurice marque le début d’une longue amitié. Cela ne s’arrêtera pas là », a déclaré David Alloway.
Pour ce dernier, c’est la première fois qu’il visite l’île et pour lui, cela change beaucoup par rapport au climat d’Europe. « Vous avez un très beau climat et j’estime que c’était idéal de venir à Maurice pour poursuivre notre préparation surtout après une saison très dure où nous avons participé aux Championnats d’Europe (Turquie) et aux Championnats du monde (Azerbaïdjan). De plus, Maurice possède une très bonne équipe, avec de très bons boxeurs », a ajouté David Alloway. Ce dernier estime que ce déplacement fera du bien à ses boxeurs d’autant que « 2012 will be a big year for boxing ».
Du reste, l’entraîneur anglais a expliqué que les Jeux olympiques auront un cachet très particulier dans la mesure où ils se tiendront chez eux. « C’est sûr que ces Jeux seront très spéciaux pour nous. Les boxeurs seront à leurs premiers Jeux et qui plus est, ils évolueront devant leur public. Cela n’arrive qu’une fois dans une vie et à eux d’en profiter », a-t-il souligné. Ce dernier dira aussi que l’objectif est de qualifier une équipe complète, soit cinq boxeurs supplémentaires, au tournoi d’avril en Turquie, ce qui constituera une grande première pour la Grande Bretagne. Selon lui, les boxeurs sont très déterminés à réaliser cet exploit. « Je crois en ces jeunes, car ils possèdent un gros potentiel. Certes, ce ne sera pas facile de qualifier une équipe complète, mais nous y croyons fortement. On y travaille très dur pour cela », a-t-il indiqué.
Parlant de la saison 2011, David Alloway s’est dit très satisfait des performances réalisées, notamment avec les qualifications des Andrew Selby (-52 kg), Luke Campbell (-56 kg),  Tom Stalker (-64 kg), Fred Evans (-69 kg) et Anthony Joshua (+91 kg) pour les Jeux olympiques. Ce dernier, qui n’a que 22 ans, est vice-champion du monde, au même titre que Andrew Selby et Luke Campbell. Quant à Tom Stalker, il a été médaillé de bronze à ces mêmes championnats.
Aux championnats d’Europe, Andrew Selby et Fred Evans ont décroché l’or, alors que Tom Stalker a lui obtenu l’argent. Charlie Edwards (-49 kg) a lui décroché le bronze. « 2011 a été une année réussie et je suis amplement satisfait de ces performances. Nous avons accompli de belles choses dans ces deux compétitions et à une année des Jeux olympiques, je peux dire que nous sommes dans la bonne direction », a dit David Alloway, fier de pouvoir compter sur une équipe de jeune où le plus âgé (27 ans) est Tom Stalker, aors que le plus jeune (18 ans) est Qais Ashqif, médaillé d’or à un tournoi en Finlande, le mois dernier.
Une belle opportunité pour les Mauriciens
Du côté mauricien, on se réjouit de la venue de cette grosse équipe anglaise. L’entraîneur national, Judex Bazile, pense que ce stage sera bénéfique à ses boxeurs, toujours en quête de qualification olympique. « Comme je l’ai dit, ce stage arrive en fin de saison et notre optique est d’en profiter pour préparer la saison prochaine », a-t-il expliqué. Selon lui, le fait de recevoir une aussi grosse équipe est un avantage dans la mesure où il peut en faire profiter un maximum de boxeurs. « C’est aussi une occasion pour évaluer les jeunes qui ont participé au tournoi de la CJSOI (Commission de la Jeunesse et des Sports de l’océan Indien) et aux Jeux du Commonwealth des Jeunes. Cela nous permet aussi d’avoir une idée du niveau de tous les boxeurs », a déclaré Judex Bazile.
Selon lui, les Mauriciens ont l’occasion de mettre les gants face aux Anglais, chaque deux jours, ce qui est très intéressant. « Par la même, nos boxeurs chevronnés, qui ne sont pas au summum de leur forme, ont l’occasion de s’améliorer sur le plan technique et tactique », a-t-il dit. Judex Bazile trouve aussi que les Anglais seront des adversaires aux Jeux olympiques et que le staff technique a pris bonnes notes des adversaires. Il trouve aussi très bien que dans certaines catégories, les Anglais sont à deux, voir trois boxeurs. « Ce qui nous permet de changer d’adversaire et d’être opposé à différents styles de boxe. Je suis satisfait de la tenue de ce stage », a-t-il conclu.
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Au CNB ce vendredi
Exhibition entre Mauriciens, Anglais et Réunionnais

Cet échange entre Mauriciens et Anglais prendra fin ce vendredi, à 17h30, au centre national de boxe, à Vacoas, par des combats d’exhibitions, donc sans décision. Des boxeurs réunionnais, attendus au pays aujourd’hui, participeront aussi à cette rencontre. Ces derniers s’entraîneront matin et soir avec les Mauriciens et les Anglais au cours de cette semaine. Il va donc sans dire que cette semaine sera bénéfique pour les boxeurs et permettra aussi au staff technique mauricien d’avoir une idée encore plus élargie sur la valeur de ses boxeurs avant l’entame de la saison 2012 qui sera très importante avec cette quête pour une qualification olympique. D’autre part, les Anglais et Mauriciens ont eu trois séances communes à intervalle d’un jour et trois autres séances sont prévues, cette semaine.
Week-End était sur place, vendredi après-midi, et le moins que l’on puisse dire, c’est que le courant est bien passé entre les boxeurs des deux pays, mais également entre les deux staffs techniques. Du reste, les entraîneurs se sont consultés avant le début de cette séance consacrée à des assauts libres de quatre rounds de trois minutes et ce, avec différents partenaires. Le sérieux et la détermination étaient de mise, que ce soit du côté des boxeurs ou des entraîneurs. Du reste, l’entraîneur national Judex Bazile, le directeur technique national Jean-Claude Nagloo, les entraîneurs Richard Sunee et Josian Lebon étaient postés au coin de chaque ring pour superviser les boxeurs. Judex Bazile, lui, bougeait, par moment, sur les autres rings pour corriger et donner des consignes aux boxeurs.
Nous avons pu également noter la présence permanente d’un physiothérapeute aux côtés des boxeurs anglais. Il était aux petits soins et il va sans dire que c’est un aspect très important dans la progression d’un boxeur. Malheureusement, tel n’est pas le cas pour les locaux qui sont très souvent livrés à eux-mêmes dans une discipline connue pour être dure ! A bon entendeur…
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Anthony Joshua 22 ans et il fait déjà peur !
Anthony Joshua n’a que 22 ans et pourtant, il est vice-champion du monde chez les plus de 91 kg. Ce qui lui donne le droit de disputer, l’année prochaine, les Jeux olympiques dans son pays. Grand de taille et surtout très musclé, ce colosse fait peur et nul doute qu’il réalisera de très beaux Jeux. Il n’empêche qu’Anthony Joshua reste très modeste. « Mon objectif est de gagner mon premier combat et ensuite de gagner le suivant. C’est sûr que je veux aller le plus loin possible », a-t-il déclaré. Selon lui, ces Jeux seront très spéciaux, mais aussi très durs pour eux, même s’ils seront à domicile. « Je me prépare psychologiquement, car seul le physique ne suffit pas. Je serai prêt pour le grand jour. » Anthony Joshua se dit heureux de profiter du soleil mauricien et des bonnes conditions mises à leur disposition. « C’est le paradis ici. C’est beaucoup mieux de s’entraîner dans la chaleur que dans le froid », a-t-il dit. Ce dernier a indiqué qu’il y a eu des hauts et des bas au cours de sa saison 2011 et qu’il aurait pu mieux faire. « Je peux m’améliorer. Il n’empêche que je suis content de ma saison. » A la question de savoir s’il envisage un jour de passer professionnel, il a déclaré ne pas être intéressé par cette idée.