Après une victoire face au Russe Nikita Ivanov et deux défaites, face à l’Allemand Serge Michel et le Français Mathieu Bauderlique, le boxeur mauricien de la catégorie des moins de 81 kg, James Kennedy St Pierre, sera en action le 30 courant à Sofia en Bulgarie. Il sera, cette fois, opposé à l’Iranien Ehsan Rouzbahani lors d’une rencontre d’une grande importance. En effet, selon les règlements de l’AIBA Pro Boxing, le Mauricien décrochera son billet pour les Jeux olympiques de 2016 à Rio au Brésil en cas de victoire le 30 janvier 2015.  
Contrairement aux trois autres combats disputés en six rounds de trois minutes, James Kennedy St Pierre aura à défier Ehsan Rouzbahani lors d’une rencontre de huit rounds de trois minutes cette fois. Selon l’entraîneur national, Judex Bazile, tout a déjà été mis en oeuvre depuis le dernier combat face à Bauderlique pour que le boxeur soit dans les meilleures conditions pour relever ce défi. James Kennedy St Pierre se trouve d’ailleurs en France depuis une semaine, plus précisément à Lille, en compagnie de l’assistant-entraîneur national, Richard Sunee, pour poursuivre sa préparation.
Il convient de souligner qu’après sa victoire du 12 décembre dernier face à Bauderlique, James Kennedy St Pierre a eu une semaine de repos, avant de reprendre sa préparation. « Les entraînements se sont tenus jusqu’au 31 décembre et ensuite, Kennedy a eu quatre jours de repos actif avant de reprendre le 5 janvier. Au retour, il était à 70% de son efficacité. Avec les jeunes, c’est toujours comme ça. L’emphase a donc été mise sur la préparation physique. Ce n’est qu’après une semaine de préparation qu’il a remis les gants », a fait remarquer Judex Bazile.
A Lille, le travail se poursuit à la raison de deux, voire trois fois par jour. « J’ai parlé à Richard (Sunee) et avec le froid, les entraînements se déroulent en salle. L’avantage toutefois, c’est que Kennedy aura la chance de travailler avec plusieurs sparring partners. Ce qui l’aidera à coup sûr dans sa préparation avant son combat », a-t-il expliqué. Il a ajouté qu’il faudra toutefois faire très attention à ce que le boxeur ne se blesse pas dans la mesure où il aura en face de lui plusieurs sparring partners de très haut niveau.
Pour Judex Bazile, la confiance est de mise avant le combat. Reste, a-t-il indiqué, que le travail devra se faire avec beaucoup de sérieux et de discipline. « Kennedy peut aller très loin. Il a beaucoup de qualités, mais il est aussi très important que le travail rime avec sérieux et discipline. En quatre mois, il a accompli de gros progrès dans un univers qu’il ne connaissait pas. Pour progresser davantage, il faudra qu’il soit aussi psychologiquement très fort. Nous sommes également conscients que Kennedy est, des fois, fatigué et qu’il n’est pas facile pour lui de s’adapter en si peu de temps dans ce nouvel univers. « 
Parlant d’Ehsan Rouzbahani, Judex Bazile dira que c’est un sacré client qui a enregistré une victoire et concédé deux défaites. C’est un boxeur qui fait la même taille que James Kennedy St Pierre, mais qui est moins bâti. Il est aussi imprévisible et très mobile sur le ring, a-t-il ajouté. « L’Iranien est très technique et boxe les mains basses. Ce qui n’est pas à notre avantage. Il ne cherche pas son adversaire et sait se montrer tactiquement très fort. Il feinte beaucoup et est très rapide dans ses enchaînements. Nous avons toutefois mis une stratégie en place et nous sommes confiants pour la suite « , a-t-il conclu.