Ses débuts chez les professionnels ont été difficiles et il faut le comprendre. Car le boxeur mauricien James Kennedy St Pierre n’avait  eu qu’un mois pour préparer son tout premier combat face à l’Allemand Serge Michel. Battu, mais conquérant, il avait ensuite concédé une nouvelle défaite face au Français Mathieu Bauderlique. Selon le boxeur et même son entourage, la victoire aurait dû lui revenir. On dira qu’il n’avait pas menti, puisqu’il a remporté son combat suivant par K.-O technique face au Russe Nikita Ivanov. Ce vendredi soir à Sofia en Bulgarie, le Mauricien tentera d’aligner un deuxième succès de suite en affrontant l’Iranien Ehsan Rouzbahani. Un succès ô combien important cette fois, puisqu’il lui ouvrira les portes des Jeux olympiques de Rio, l’année prochaine au Brésil.
La confiance est de mise du côté mauricien et tout est mis en oeuvre pour gérer la pression à l’approche de ce combat. James Kennedy St Pierre se trouve d’ailleurs en France, plus précisément à Lille, depuis deux semaines pour préparer cette quatrième sortie chez les pros. Il est accompagné de l’assistant-entraîneur national Richard Sunee, alors que l’entraîneur national, Judex Bazile, les rejoindront incessamment. Avec ce déplacement à Lille, James Kennedy St Pierre bénéficie d’une préparation de haut niveau.Par ailleurs, il a l’avantage  de profiter de la présence de plusieurs sparring partners lui permettant de peaufiner comme il le faut sa préparation. D’ailleurs, il a livré un test match de huit rounds de trois minutes, lors de la semaine écoulée, face à Mathieu Bauderlique, afin de se mettre dans les conditions de combat de vendredi.  
Pour ce qui est de son adversaire Ehsan Rouzbahani, Judex Bazile avait déclaré que l’Iranien est un gros morceau et comptait à son actif une victoire et deux défaites. Selon lui, Ehsan Rouzbahani demeure un boxeur imprévisible sur le ring. Il est très mobile, ce qui pose problème à ses adversaires. L’Iranien fait aussi la même taille que James Kennedy St Pierre, mais est moins bâti. On note également qu’Ehsan Rouzbahani possède une très bonne technique et boxe les mains basses, donnant ainsi du fil à retordre à son vis-à-vis. Cela fait que le Mauricien aura à se montrer prudent et redoubler sa concentration face à un boxeur qui ne cherche pas forcément son adversaire. De plus, Ehsan Rouzbahani possède une bonne mise en place, feinte beaucoup et déclenche rapidement les enchaînements. L’encadrement de James Kennedy St Pierre a pris toutes les dispositions face à cela et demeure confiant.