Sa prestation en finale des Jeux du Commonwealth en juillet dernier, à Glasgow en Ecosse, lui a ouvert les portes de la boxe professionnelle. Malgré sa défaite face au néo-zélandais David Nyinka, James Kennedy St Pierre a été retenu par la AIBA Professionnal Boxing (APB) pour remplacer l’Algérien Abdelhafid Benchabla – victime d’un accident de la route récemment – lors d’un combat professionnel prévu pour ce vendredi soir à Sofia en Bulgarie. Il sera opposé au Bulgare Spas Genov qui a jusqu’ici remporté ses sept combats en professionnel, dont six par K.-O. Aussitôt les démarches administratives complétées et le contrat signé entre les différentes parties, James Kennedy St Pierre mettra le cap sur la Bulgarie en compagnie de l’entraîneur national, Judex Bazile, et de son assistant Richard Sunee.
Le style, voire le côté fantasque, de James Kennedy St Pierre avait beaucoup plu lors des Jeux du Commonwealth, en particulier les promoteurs de la boxe professionnelle.  Trois mois après sa finale perdue, les dirigeants de l’Association international de Boxe (AIBA) ont pris contact avec l’Association mauricienne de Boxe (AMA) pour que le boxeur remplace Benchabla. Il faisait partie des réservistes en compagnie du médaillé d’or des Jeux du Commonwealth, nommément David Nyika. Mais c’est le Mauricien qui a été retenu. « L’AIBA l’a choisi pour son style, sa façon de boxer. Il y avait pourtant le médaillé d’or de sa catégorie en Ecosse et c’est Kennedy que la fédération internationale a retenu. Je trouve que c’est une très bonne chose pour lui et pour la boxe mauricienne dans son ensemble », a déclaré Judex Bazile.
Selon lui, les négociations ont été entamées il y a un peu plus de trois semaines et à ce jour, les démarches administratives sont à 80% complétées. « J’ajouterai qu’à notre niveau, nous avons aussi eu plusieurs rencontres avec le boxeur. » Hormis les propositions, Judex Bazile a indiqué que James Kennedy St Pierre a eu plusieurs tests à effectuer, plus précisément au niveau médical. « Kennedy a eu à faire un IRM, stress test, vaccins et autres stress test. Cela afin de s’assurer qu’il est en parfaite santé. Le boxeur ne doit pas avoir d’antécédent médical. C’est pour dire que le suivi est très pointu avant que le boxeur soit admis chez les professionnels », a-t-il fait remarquer.
L’entraîneur national a ajouté que le boxeur évoluera dans des combats de six rounds de trois minutes chacun. Il disputera deux combats dans un pool réunissant huit boxeurs. S’il fait bonne impression, il montera de niveau avant d’atteindre le pre-ranking world où les combats durent huit rounds de trois minutes, alors que les combats mondiaux sont de 10 à 12 rounds de trois minutes. Pour Judex Bazile, c’est un plus, voire une aubaine pour la boxe mauricienne, surtout dans le cadre des qualifications pour les Jeux olympiques de 2016, prévus à Rio au Brésil.
En effet, avec la décision de l’AIBA de permettre aux boxeurs de l’APB et ceux de la World Series Boxing (WSB) de participer aux Jeux olympiques, Judex Bazile estime que le quota des places pour les boxeurs de l’AIBA olympic Boxing (amateur) a considérablement diminué. En revanche, ceux qui font partie du circuit professionnel ont eux plus de chance de décrocher une qualification olympique. De plus, Judex Bazile indique que les trois premiers des classements APB et WSB de chaque catégorie seront qualifiés pour les JO. Pour ceux qui ne sont pas retenus, ils auront toujours la chance de se rabattre sur les Championnats du monde de l’AIBA et autre compétition intercontinentale.
Avec cette opportunité qui s’offre à James Kennedy St Pierre, c’est tout un changement au niveau de sa préparation qui s’est opéré depuis plus de trois semaines. D’autant qu’il passe d’un combat de trois rounds de trois minutes à un combat d’une durée totale de 18 minutes. « C’est sûr que la préparation a changé. Il y a désormais plus de travail et Kennedy est soumis à deux, voire trois séances d’entraînement quotidienne. Il a une moyenne de cinq heures d’entraînement par jour, dont deux heures le soir axées sur la technico-tactique », a fait remarquer Judex Bazile. Il a ajouté que le boxeur fait des efforts pour s’adapter aux nouvelles conditions d’entraînement.
Soulignons par ailleurs que Judex Bazile a eu l’occasion de suivre un stage de formation d’une semaine parallèlement à l’entrée de James Kennedy St Pierre dans le circuit professionnel. En effet, il était à Rome en Italie, il y a un mois, dans le but de suivre ce stage menant à une accréditation comme entraîneur de la WSB et de la APB. Il a indiqué n’avoir pas encore reçu les résultats de ses examens, mais a entre-temps obtenu une autorisation pour accompagner son boxeur au combat de ce vendredi.