Les deux boxeurs qualifiés pour les Jeux olympiques de Londres ( du 27 juillet au 12 août), en Angleterre, à savoir Olliver Lavigillante (-52 kg) et Richarno Colin (-64 kg), auront une belle occasion pour poursuivre leur préparation en participant, à partir de cet après-midi, au tournoi Hope For Africa, au Botswana. Une compétition qui verra la participation d’une dizaine de pays et de quelque 45 boxeurs. A noter que ces deux boxeurs sont accompagnés de Didier Cornet (-49 kg), de Yanish Hurpersad (-56 kg), de Mervin Clair (-60 kg) et de Jonathan Ramchurn (-69 kg). L’entraîneur national, Judex Bazile, et le directeur technique national, Jean-Claude Nagloo, ont également fait le déplacement.
 Judex Bazile, que Week-End a contacté hier au Botswana, a indiqué que la délégation est bien arrivée, jeudi. Il a ajouté que la température oscille entre 8 et 10 degrés et que toute l’équipe se porte bien. Il a ajouté que le tournoi se déroulera selon un système de ligue. Ce qui , a-t-il dit, est bien pour les boxeurs surtout pour les deux qualifiés olympiques. Car au Botswana, ils rencontreront des Algériens, Tunisiens, Gabonais, Botswanais et autres Sud-Africains. « Nos deux qualifiés olympiques auront l’occasion de faire un maximum de combats et cela tombe bien surtout dans le cadre de leur préparation menant aux Jeux olympiques. Car ils auront l’occasion de disputer plusieurs combats sur une semaine.  Ce qui leur permettra aussi de savoir gérer ce genre de situation », a-t-il déclaré.
En revanche, pour des jeunes comme Mervin Clair et Yanish Hurpersad, ce sera l’occasion pour l’entraîneur national de voir leur réaction dans pareille situation. Pour ce qui est de Didier Cornet et Jonathan Ramchurn, ils continueront à s’aguerrir en vue des compétitions à venir. « Nous avons aussi donné la chance aux jeunes de faire leurs preuves », a expliqué Judex Bazile. Du reste, comme nous avons pu le constater, le jeune Yanish Hurpersad, qui n’a cessé de progresser ces derniers mois, a fait le déplacement chez les moins de 56 kg. Il sera  à sa toute première participation à une compétition  seniors et de ce niveau. Dans cette catégorie, nous avions l’habitude de voir Bruno Julie, seul médaillé olympique mauricien à ce jour, et qui a 35 ans, va mettre un terme à sa carrière de boxeurs.
A noter que ce dernier, de même que Jean-Claude Nagloo, accompagneront Olliver Lavigillante et Richarno Colin, lors du stage qu’organisera l’AIBA (Association internationale de Boxe) du 5 au 25 juillet, à Cardiff au Pays de Galles. Le président de l’Association mauricienne de Boxe, Rajiv Rajcoomar, a fait remarquer que c’est grâce aux démarches entreprises auprès de la fédération internationale que les deux entraîneurs pourront accompagnés les deux boxeurs à Cardiff.
Rajiv Rajcoomar a ajouté que le comité olympique mauricien a pris en charge les billets d’avion Maurice-Cardiff et qu’ensuite c’est l’AIBA qui les prendra en charge. « Je suis très heureux que les démarches ont abouti, car maintenant, nos entraîneurs pourront suivre la progression de nos boxeurs qualifiés olympiques. Avec cette préparation de haut niveau, je suis confiant que nos boxeurs réaliseront une bonne performance à Londres. Et comme je l’ai dit, je maintiens que nous avons de bonnes chances de podium à ces Jeux olympiques. Nous  croyons fermement dans cet objectif », a conclu le président de l’AMB.