Nouvellement désigné entraîneur trois étoiles par l’Association internationale de boxe amateur (AIBA), Jean-Claude Nagloo ne digère toujours pas les propos tenus par Philippe Hao Thyn Voon, président du Comité olympique mauricien (COM). Pour rappel, ce dernier, au cours de points de presse et de l’interview accordée au Mauricien vers la fin de l’année dernière, avait qualifié la médaille olympique acquise par Bruno Julie en 2008 à Beijing de « miracle » ou de « chance. » Il s’était également déclaré en faveur de la venue d’un directeur technique national (DTN) étranger.
DTN depuis plus de trois ans et responsable de la sélection africaine en vue des JO de Beijing, Jean-Claude Nagloo se dit outré. « Ces propos constituent une insulte à mon égard et à mes compétences. Mon parcours en tant qu’entraîneur et DTN est connu de tous et tout le mérite de Bruno Julie est également pointé du doigt. » Il rappelle alors le parcours réalisé avec les titres africains, et les médailles acquises aux Jeux du Commonwealth, aux Jeux de la Francophonie, aux Jeux d’Afrique et aux Jeux des îles. Et de souligner dans la foulée qu’il a été désigné en six occasions Coach of the Year lors de la Sports Award Gala Night organisée par le Mauritius Sports Council.
Jean-Claude Nagloo évoque également les sacrifices encourus par Bruno Julie en vue de son périple olympique. « Il a effectué un stage de trois mois à l’étranger et le président du COM doit savoir faire la différence entre chance et mérite. » Il lance également le défi qu’un éventuel DTN étranger puisse mieux faire que ce qui a été accompli jusqu’ici par les entraîneurs locaux. Et de poursuivre : « Le jour où je partirai, ce sera la tête haute et avec le sentiment du devoir accompli. »
Par ailleurs, Jean-Claude Nagloo se dit satisfait que les boxeurs ont entamé cette présente saison dans de bonnes dispositions, avec des séances d’entraînement tenues au rythme de trois fois la semaine. « L’équipe s’est renforcée avec la venue de quelques jeunes et nous avons noté la présence de Kennedy St Pierre à l’entraînement. Ce qui est bon signe. Richarno Colin retrouve également la forme en attendant un éventuel stage à l’INSEP », fait-il ressortir.
Le DTN insiste aussi sur le fait que les jeunes éléments devront participer à un maximum de compétitions afin de s’affirmer et de progresser. Selon lui, l’accent devra également être placé cette saison sur la boxe féminine, surtout dans le cadre des prochains Jeux des îles.