La première compétition 2013 organisée par l’AMB (Association mauricienne de Boxe), à savoir la Ram Ruhee Memorial Cup, s’est tenue, samedi dernier au centre national de boxe, à Vacoas. L’occasion surtout pour l’entraîneur national, Judex Bazile, d’avoir une idée de la valeur des boxeurs après un mois de préparation. Selon lui, la compétition s’est bien déroulée et il se dit également satisfait des performances enregistrées à cette période de l’année. Il a ajouté que cette compétition a constitué une bonne mise en jambe pour tous ceux qui prendront part aux Championnats nationaux Elite, prévus pour cette semaine (mercredi à samedi), à Vacoas. Judex Bazile a également souhaité que des échanges régionaux et continentaux puissent être organiser, afin de conserver cette dynamique.
La formule de cette première compétition avait pour but de donner la chance à toutes les catégories d’âge de s’exprimer. Et le moins que l’on puisse dire c’est que les boxeurs et boxeuses n’ont pas déçu. « L’idée même de cette compétition était d’abord de donner la chance à tout le monde de boxer et de voir leurs comportements après un mois de préparation. Je trouve que ce n’était pas mal comme première compétition. Il y a maintenant des réajustements à faire par rapport à ce que nous avons vu. Dans l’ensemble, je trouve que nous sommes sur la bonne voie », a déclaré Judex Bazile.
Au niveau des juniors comme chez les jeunes, a-t-il ajouté, il y a eu des combats très engagés. Judex Bazile dit aussi avoir remarqué que ceux qui ont fait preuve de plus d’assiduité à l’entraînement ont été en mesure d’imposer leur boxe. L’autre aspect de cette compétition, a souligné l’entraîneur national, demeure le pointage par rapport au scoring machine. Selon lui, les juges ont comptabilisé les points les plus précis, donc les coups qui ont eu de l’impact. « Sur ce que nous avons vu, les jeunes ont travaillé sur très peu de coups, voire deux ou trois, qui n’étaient pas nets. C’est justement pour cette raison que nous avons vu des score très bas. C’est la raison pour laquelle je dis qu’il est très important que les jeunes s’habituent avec le scoring machine », a-t-il précisé.
Pour Judex Bazile, cette compétition a constitué une bonne mise en jambe en vue des Championnats nationaux de cette semaine. « C’est sûr que les boxeurs ont pris leurs repères en vue de ces championnats », a-t-il indiqué. Ce qui est important maintenant et surtout en marge de l’organisation, à Maurice, des Championnats d’Afrique Élite (les dates n’ont pas encore été arrêtées par la confédération africaine), c’est que les Mauriciens puissent bénéficier des échanges régionaux, notamment avec La Réunion, Madagascar et autres Seychelles, mais aussi avec les pays africains. Ce qui permettra aux boxeurs de rester sur cette dynamique et de progresser davantage.
L’entraîneur national a indiqué que pour ceux qui aspirent à mieux que les championnats nationaux, notamment ceux faisant partie de la sélection nationale, il est important qu’ils puissent avoir ces combats régionaux et continentaux. D’autant que l’équipe nationale est aujourd’hui composée de quelque 60% de jeunes ayant récemment été promus chez l’élite. « Ces jeunes possèdent assez d’expérience au niveau local et, afin qu’ils puissent s’aguerrir, il faut ces rencontres avec des boxeurs de la région océan Indien », a-t-il déclaré.  
St Pierre vise plus haut
Par ailleurs, tous ceux présents samedi dernier, à Vacoas, ont pu voir en action James Kennedy St Pierre, double médaillé d’or africain (Championnats et Jeux) en 2011. Ce dernier qui avait pris ses distances du centre de boxe depuis un certain temps s’est imposé aux points (7-3) face à Cédric Olivier chez les moins de 81 kg. Il n’empêche que James Kennedy St Pierre a affirmé qu’il n’avait pas réellement arrêté la boxe, mais que le fait qu’il n’y avait pas de compétition, il s’entraînait dans son club à Tranquebar. « Je m’entraînais à la raison de trois fois par semaine dans mon club et j’ai fait preuve de beaucoup de sérieux pour revenir à la compétition. Je suis satisfait de retrouver, petit à petit la forme, et cette victoire de samedi ne peut que m’encourager à faire encore mieux », a-t-il fait ressortir.
Le boxeur de Port-Louis dit avoir retrouvé toute son envie et son enthousiasme et que l’objectif maintenant est de rester sur cette lancée jusqu’aux  Championnats nationaux. « Je commence à retrouver mes bonnes sensations et j’estime que c’est très important. Je dois d’abord passer le cap de ces championnats avant de voir plus loin. Mais ce qui est sûr, c’est que j’ai retrouvé une nouvelle motivation et je suis déterminé à revenir au haut niveau. Pour cela, je vais travailler encore plus dur », a-t-il avancé. Si tout se passe bien aux Championnats nationaux, James Kennedy St Pierre espère participer au tournoi de la Zone 4 qui se déroulera soit au Botswana, soit en Zambie. Il envisage aussi une participation aux Championnats d’Afrique Élite, à Maurice.