Huitième de finaliste dans la catégorie -64 kg aux Jeux Olympiques de Londres, le boxeur Richarno Colin a décliné un stage de six mois à l’Institut national des sports et d’éducation physique (INSEP) en France. Un stage qui devait débuter le 1er octobre dernier et qui avait été obtenu suite aux démarches effectuées par les dirigeants de l’Association mauricienne de boxe (AMB) et du Trust Fund for Excellence in Sports (TFES) auprès de la Fédération française de boxe.
Selon certaines sources, Richarno Colin a refusé cette offre en avançant qu’il préférerait effectuer le déplacement au début de l’année prochaine. Une décision qui a considérablement déçu les dirigeants de l’AMB et du TFES qui ont vainement tenté de se montrer convaincants auprès du Sportif de l’année 2011.
« Nous avons voulu offrir des facilités à tous les niveaux à Richarno. Au sein de l’INSEP, il aurait à coup sûr côtoyé des boxeurs de très bon niveau. Sa décision nous attriste », regrette Rajiv Rajcoomar, président de l’AMB.
Pour rappel, Richarno Colin de même que Kennedy St Pierre avaient rejeté une offre de participer aux World Series of Boxing (WSB) l’année dernière. Ces compétitions devaient se tenir en Inde. Nos tentatives pour avoir une réaction de l’aîné des frères Colin se sont avérées vaines.
Par contre, Didier Cornet a répondu favorablement à une bourse obtenue au CREPS de Nancy (France). Son départ était programmé pour samedi dernier mais a été reporté en raison d’un problème de visa. Les démarches ont été entamées par le TFES afin qu’il obtienne ce document qui lui permettra d’effectuer ce stage en vue de son éventuelle participation aux championnats du monde Youth.
Cette compétition se déroulera en Arménie du 25 novembre au 8 décembre. Afin que les représentants mauriciens abordent cette compétition dans les meilleures conditions, des démarches sont actuellement en cours pour la venue de sparring-partners botswanais et réunionnais du 12 au 22 novembre.
Par ailleurs, le gala organisé dimanche dernier à Plaisance et opposant les boxeurs de Beau Bassin Rose-Hill à ceux du reste de l’île a permis à Arielle Laverdure et Thibault Soorah de s’illustrer. Ils ont été désignés meilleure boxeuse et meilleur boxeur de la compétition.
Des 26 combats au programme, les représentants des villes soeurs en ont remporté 17. Et ce, par l’entremise de Brian Joseph, Owen Henriot, Marie Rasinette, Kenny Pottier, Thibault Soorah, Lutricia Cadapen, Georges Marisson, Pascal Chakoas, Rilo Augustin, Emilie Labonne, Lorenzo Lebon, Jordan Lacharmante, Amen Marcus, Christophe Otendy et Afzal Hossen.
Le reste de l’île a répliqué grâce à Ronaldo Babooram (Curepipe), Warren Arlanda (Grand-Port), Arielle Laverdure (Port Louis), Judex David (Vacoas), Donovan Morer (Vacoas), Tommy Têtu (Rivière Noire), Isaura Ratna (Flacq), Cédric Samee (Rivière Noire), Jonathan Pavillon (Flacq) et Christopher Alberta (Curepipe). Il est à noter qu’un test-match s’est également tenu entre Bruno Julie et le prometteur Jean-Luc Rosalba.
La prochaine compétition régionale se déroulera à Riambel le 4 novembre et sera organisée par le comité régional de Savanne en collaboration avec l’AMB. Par contre, le gala prévu le 28 octobre à Case Noyale a été annulé. Selon les renseignements obtenus, le Conseil de district de Rivière-Noire n’aurait pas donné son aval.
Quant aux finales des Jeux de l’Avenir, elles se dérouleront le 14 novembre et seront suivies d’une compétition pour les -15 ans à laquelle seront présents des boxeurs de Rodrigues.