Richarno Colin et Kennedy St Pierre auront à patienter jusqu’au 8 septembre prochain pour être fixés quant à leur sélection dans une des franchises de la World Series of boxing (WSB). Ce sera en effet à cette date que l’Association internationale de boxe amateur (AIBA) procédera à la sélection des boxeurs dans les douze franchises réparties à travers quatre continents (Asie, Europe, Amérique et Afrique) en vue de la cinquième saison de la WSB qui débutera en janvier de l’année prochaine.
Jusqu’ici, les deux boxeurs mauriciens ont transmis leur dossier comprenant leur curriculam vitae, leur palmarès et des vidéos de leurs combats au comité organisateur. Ils espèrent ainsi être retenus, comme cela avait été le cas l’année dernière au sein de la franchise Algeria Desert Hawks. Toutefois, Kennedy St Pierre avait dû renoncer en raison d’une blessure subie à la main à son retour des championnats du monde, tandis que Richarno Colin n’avait pas donné suite à la proposition.
Cette fois, la motivation semble tout autre pour eux. D’auant que St Pierre a récemment crevé l’écran avec cette médaille d’argent décrochée aux Jeux du Commonwealth en Écosse, tandis que Colin se trouve être un des six bénéficiaires de la bourse olympique offerte par la Solidarité Olympique dans le cadre de la préparation du rendez-vous de Rio en 2016.
Concernant cette cinquième saison, un tirage au sort a été effectué et les franchises ont donc été réparties en deux poules de six, à savoir Algeria Desert Hawks, Argentina Condors, German Eagles, Dolce & Gabbana Italia Thunder, Ukraine Otamans et USA knockouts (poule A), Azerbaijan Baku Fires, Cuba Domadores, Hussars Poland, Astana Arlans, Mexico Guerreros et Russia (poule B). Les quatre meilleures franchises accéderont ensuite en demi-finales. Au cours des précédentes saisons, les franchises les plus en vue ont été Paris United et Dolce & Gabbana Italia Thunder. Il est à noter que Cuba Domadores a pris le relais à British Konheats.
Un des avantages d’être retenu pour ces World Series demeure que les boxeurs possèdent encore plus de possibilités de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Rio. Un classement individuel est ainsi établi à travers les confrontations entre les différentes franchises, alors que les boxeurs ont l’occasion de livrer un maximum de combats. Des combats qui sont toutefois longs de cinq rounds de trois minutes, contrairement à trois rounds de trois minutes aux Jeux Olympiques. De plus, ils doivent évoluer torse nu et sans casque de protection.
Il est à noter que dans toutes les onze catégories, chaque franchise doit comprendre deux à trois boxeurs vu la fréquence des combats. Pour rappel, les World Series of Boxing ont été lancées par l’AIBA en 2010 afin de permettre également aux boxeurs professionnels d’envisager une qualification pour les Jeux Olympiques.