Son palmarès comprend notamment un titre de champion d’Afrique et une médaille d’or décrochée aux Jeux d’Afrique. Deux récompenses obtenues en l’espace de cinq mois dans deux catégories différentes voilà trois ans. Toutefois, Kennedy St Pierre veut enrichir son palmarès. Déjà assuré de la médaille de bronze dans la catégorie -81 kg lors de cette édition des Jeux du Commonwealth, le boxeur de Tranquebar aspire à rejoindre dans la légende Richard Sunee, soit l’unique sportif mauricien à s’être retrouvé sur la plus haute marche du podium dans cette compétition d’envergure.
Pour l’ultime obstacle avant la finale, Kennedy St Pierre trouvera sur sa route le Gallois Nathan Thorley. Deux boxeurs âgés de 21 ans et armés de la même détermination. Toutefois, le Mauricien, né le 23 octobre 1993, voudra démontrer qu’il est bel et bien le patron sur le ring du Scottish Exhibition and Conference Centre de Glasgow ce soir à partir de 18h pour cette première demi-finale. « C’est déjà une énorme satisfaction d’avoir au moins la médaille de bronze. Cependant, je ne veux pas me contenter de cela. Je possède cette envie de viser encore plus haut, soit me retrouver sur la plus haute marche du podium ».
Plus que jamais confiant dans ses possibilités, celui que ses proches et amis surnomment affectueusement Rasta veut donc aller jusqu’au bout de ses rêves. « Je suis très fort dans la tête. Si je parviens à atteindre le but fixé, cela prouvera que tous les efforts consentis au cours de mes récents stages à Cuba et en Angleterre n’ont pas été vains ».
Jusqu’ici, il a été à la hauteur des espoirs placés en lui, à l’image de cette victoire convaincante et expéditive aux dépens de l’Australien Jordan Samardali en quart de finale mardi dernier. Reste que Kennedy St Pierre s’attend à un redoutable challenge de Thorley. D’où cette nécessité pour lui de demeurer concentré et d’aborder le combat de manière positive. « Le moral est au beau fixe et il faudra tout donner sur le ring », lâche avec une certaine sérénité celui qui n’avait pu franchir le cap des quarts de finale lors de la dernière édition.
Du côté du staff mauricien, on veut croire que le parcours de St Pierre ne s’arrêtera pas ce soir. « La pression augmente à coup sûr, mais Kennedy peut tenir jusqu’au bout », affirme l’entraîneur national, Judex Bazile. Ce dernier soutient toutefois que la prestation réalisée jusqu’ici par son poulain ne constitue pas les fruits du hasard. « C’est un travail de longue haleine. Il a connu une période difficile et nous avons su lui redonner la motivation voulue. Nous avions misé sur lui dans le cadre de cette compétition et il ne nous a pas déçus ».
Judex Bazile estime dans la foulée que Kennedy St Pierre a connu la préparation adéquate, soit à travers des stages, soit à des participations au tournoi de la zone 4 d’Afrique et au tournoi d’Angoulème où il a décroché l’or et une place de demi-finaliste respectivement.
Toute l’île Maurice retiendra donc son souffle ce soir et n’aura d’yeux que pour son nouveau héros. Que ses prières soient exaucées par Saint Pierre. Kennedy sera alors aux portes du paradis.