La saison 2019 s’annonce chargée pour la boxe mauricienne. Si les Jeux des îles, prévus à Maurice en juillet, polariseront l’attention, il n’en demeure pas moins que d’autres échéances d’envergure seront au menu, notamment les championnats d’Afrique, les Jeux d’Afrique et les championnats du monde. De ce fait, tout sera mis en oeuvre au niveau de la fédération locale afin que les représentants mauriciens soient à la hauteur des espoirs placés en eux.

Dès ce mois de janvier, deux déplacements seront à l’agenda, à savoir une compétition à La Réunion du 16 au 19 janvier, au cours duquel les boxeurs de la catégorie B seront sollicités, et un stage en Inde à la fin de ce mois. Cinq à six boxeurs de la catégorie A devraient effectuer le déplacement. « Notre préparation sera ainsi lancée et nous attendons de meilleurs résultats que ceux enregistrés la saison dernière. D’autant que les jeunes montent actuellement en puissance », souligne Indiren Ramsamy, président de l’Association mauricienne de boxe (AMB).

Si les dates et le lieu des championnats d’Afrique n’ont pas encore été établis, il demeure qu’ils seront qualificatifs pour les championnats du monde qui se dérouleront de leur côté à Sotchi en Russie du 7 au 21 septembre.

Quant aux Jeux d’Afrique, ils se tiendront au Maroc du 23 août au 3 septembre. Reste que pour les Jeux des îles, Indiren Ramsamy se veut confiant. « Nous visons cinq à huit médailles d’or. C’est le domaine du possible, mais il nous faudra beaucoup travailler. » En vue de cette échéance, un séminaire dirigé par l’Indien Jay Kowli devrait se tenir à l’intention des arbitres-juges. Une façon ainsi d’éviter les problèmes ayant surgi lors de certaines décisions prises lors des trois dernières éditions des JIOI. « Nous avons fait une demande au comité organisateur des Jeux afin que chaque pays participant puisse présenter deux jugesarbitres. Deux arbitres-juges neutres devraient également être présents. Il n’est pas question que les meilleurs boxeurs soient pénalisés et il faut absolument que les meilleurs triomphent », souhaite le président de l’AMB.

De plus, il est prévu d’organiser un stage pour l’obtention d’une étoile au niveau de l’arbitrage. Ce sera toutefois l’Association internationale de boxe amateur (AIBA) qui décidera de la date. Au niveau des boxeurs, Jordy Vadamootoo devrait effectuer son retour à l’entraînement, après avoir pris ses distances pour des raisons financières. Un atout pour la sélection, d’autant que ce pugiliste possède à son palmarès la consécration aux derniers JIOI et le titre continental chez les -56 kg. De plus, il pourrait bénéficier de sa bourse olympique au même titre que John Colin, suite aux démarches que compte entreprendre le Comité olympique mauricien auprès du Comité international olympique.