Comme attendu, le ton est monté de plusieurs crans, hier en fin d’après-midi au Centre de boxe à Vacoas, au moment de l’officialisation de la sélection de boxe dans le cadre des 9es Jeux des îles.
Si l’information principale demeure la non-participation de Kennedy St Pierre, qui n’a pas obtenu le feu vert de l’AIBA Professionnal Boxing, Pascal Telvar, président de l’Association mauricienne de boxe (AMB), a été pris à partie par quelques membres de son comité directeur, notamment quant à la sélection de David Rolfo et Jordy Vadamootoo dans les catégories -49 kg et -56 kg respectivement, et à la place laissée vacante jusqu’ici chez les -75 kg.
Même si la sélection finale porte la griffe du conseiller technique cubain, Roberto Ibanez, il n’en demeure pas moins qu’elle a été sujette à contestation. L’entraîneur du comité régional de Beau Bassin Rose-Hill, Roméo Caliste, digère mal la sélection de David Rolfo au détriment de Fleurot Louis. « C’est de la tricherie. Roberto Ibanez a effectué cette sélection sous influence », lâche-t-il d’emblée.
Et d’ajouter : « Rolfo n’a pu tenir un round face au Sri-Lankais dimanche dernier, alors que Louis a disposé de Donovan Gérie. Je suis vraiment étonné de ce choix. Il ne faut surtout pas croire que je me bats pour un boxeur de mon comité régional, mais pour un boxeur qui peut défendre dignement les couleurs du pays. Chacun devra donc assumer ses responsabilités. »
Interrogé sur ce sujet, Pascal Telvar souligne également avoir été surpris du choix du Cubain. « Il nous a fait comprendre que Rolfo se remettra vite de sa blessure à l’arcade sourcilière et qu’il a fait montre de plus de discipline et de régularité que Louis aux séances d’entraînement. De plus, il a avancé que ce dernier ne s’est pas réellement exprimé lors de son combat face au Sri-Lankais vendredi dernier. De notre côté, nous faisons entièrement confiance à Roberto Ibanez ».
Des arguments loin de convaincre Roméo Caliste, qui demande la tenue d’un test-match dans les plus brefs délais entre les deux boxeurs. Pour rappel, des protestations avaient également émergé à l’issue de la finale des derniers championnats nationaux au cours de laquelle Rolfo avait disposé de Louis. Concernant la catégorie -56 kg, l’entraîneur du comité régional de BBRH affirme que Jovani Édouard se trouve plus méritant que Jordy Vadamootoo et il milite pour la tenue d’un test-match dans ce cas.
Reste que le choix pour les catégories -69 kg et -75 n’est pas encore finalisé. Avec le forfait de Kennedy St Pierre, les données ont changé et Cedric Olivier, titulaire jusque-là chez les -75 kg, évoluera dans la catégorie supérieure, soit celle des -81 kg. Qui occupera alors la place vacante ?
Dans un premier temps, le nom de Lorenzo Lecerf, champion national des -75 kg, était avancé. Toutefois, son jeune âge n’aurait pas joué en sa faveur, d’où des protestations au niveau du comité régional de Flacq cette fois. Argument avancé : le champion national en exercice doit être automatiquement sélectionné. Roberto Ibanez compte de son côté organiser trois test-matches entre les deux pugilistes des -69 kg, à savoir Jean-Luc Rosalba et Merven Clair. Le vainqueur sera titularisé chez les -69 kg et le perdant chez les -75 kg.
La prochaine réunion du comité directeur de l’AMB, prévue le 10 courant, s’annonce de nouveau chaude. Entre-temps, Roméo Caliste compte alerter les autorités concernées. « Ce sera aux membres du comité directeur de décider de la liste finale. Jusqu’ici, il a existé un manque de transparence ».
Quant aux autres sélectionnés, ils pourront évoluer dans la sérénité, à savoir Ludovic Bactora (-52 kg), John Colin (-60 kg), Richarno Colin (-64 kg), Jacques Raphaël (-91 kg) et Danilo Gaspard (+91 kg).