La boxe mauricienne au niveau féminin vivra une grande première du 23 au 31 mars prochain. Tesha Dumas sera la première boxeuse à défendre les couleurs locales au cours d’une compétition africaine. Ce sera à l’occasion des championnats d’Afrique seniors qui se dérouleront à Alger et qui seront qualificatifs pour les championnats du monde prévus à Qinhuangdao en Chine du 9 au 20 mai.
Sociétaire du comité régional de Flacq, Tesha Dumas tentera de vivre à fond cette première expérience à ce niveau de compétition. Elle qui évolue dans la catégorie -51 kg et qui a déjà remporté un combat international à l’île de La Réunion en novembre de l’année dernière. Elle avait alors disposé de la Réunionnaise Mélissa Perera.
Du côté du staff technique de l’Association mauricienne de boxe (AMB), on se dit heureux de cette grande première. « Nous voulons démontrer aux boxeuses qu’il existe des perspectives pour elles et ce genre de sorties ne pourra que les motiver. Ce sera donc l’occasion de nous situer au niveau continental, tout en pensant aux Jeux des îles où la boxe féminine pourrait être incluse. Tesha est une des meilleures actuellement et nous lui avons fait confiance », avance l’entraîneur national, Judex Bazile.
Pour rappel, la boxe féminine avait connu un certain engouement à Maurice à l’approche des Jeux des îles de 2007 à Madagascar. Virginie Nabab et Jennifer Justin avaient d’ailleurs décroché la médaille d’or. Toutefois, en raison d’un manque de perspectives, plusieurs avaient abandonné le circuit.
Dans l’optique des prochains Jeux des îles à La Réunion en 2015, une relance est donc entreprise et les championnats nationaux sont d’ailleurs programmés au début d’août prochain. Il est à noter que lors des championnats du monde, Rajiv Rajcoomar, président de l’AMB, agira comme International Technical Officer (ITO).
Ces championnats d’Afrique féminins se dérouleront conjointement avec la compétition continentale au niveau Youth (-19 ans). Valeur actuelle, une présélection de trois boxeurs a été établie et comprend Didier Cornet (-49 kg), Yannish Humpersad (-56 kg) et Jean-Luc Rosalba (-60 kg). Deux de ces boxeurs seront sélectionnés et effectueront le déplacement en compagnie de l’assistant entraîneur national, Richard Sunee, et du chef de délégation, Sam Mungapen, vice-président de l’AMB.
Pour rappel, Didier Cornet et Yannish Humpersad avaient décroché le titre lors des derniers championnats Elite tenus le mois dernier. De son côté, Jean-Luc Rosalba s’était incliné en demi-finales face à John Colin et s’était contenté de la médaille de bronze. Ces championnats d’Afrique seront qualificatifs pour les championnats du monde prévus à Bangkok du 15 au 28 octobre prochain.
Les trois boxeurs de même que Tesha Dumas pourront profiter du stage international prévu à Vacoas à partir de jeudi prochain afin de mettre la dernière touche à leur préparation. Ce stage devrait voir la participation de cinq Seychellois et sept botswanais qui sont attendus au début de la semaine prochaine.
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
GALA DE PORT LOUIS:
Des confirmations à l’issue des championnats nationaux
Il n’y a pas eu de revanche des championnats nationaux Elite entre James Agathe et Jacques Raphaël. Toutefois, ce dernier a confirmé ses bonnes dispositions actuelles en venant à bout de Rilo Augustin, boxeur de catégorie supérieure, lors du gala organisé par le comité régional de Port-Louis en collaboration avec l’Association mauricienne de boxe. C’était dimanche dernier dans l’enceinte du centre commercial de La Tour Koenig.
Si Jacques Raphaël, médaillé d’argent dans la catégorie -81 kg, a brillé, d’autres boxeurs ayant affiché leurs prétentions lors des championnats nationaux se sont également illustrés. Cela a été le cas d’Olivier Laverdure, médaillé d’or chez les -52 kg, qui a cette fois disposé de Yohan Chette, Jonathan Sutton, médaillé d’argent chez les -69 kg, vainqueur de Jean-François Dick, Mohammad Meerun, médaillé d’or chez les +91 kg, et Merven Clair, finaliste chez les -60 kg, qui a pris le meilleur de Yannish Humpersad. Il est toutefois à noter que ce dernier, lauréat chez les -56 kg, évoluait cette fois dans une catégorie supérieure.
Au bout du compte, les boxeurs de la capitale se sont taillé la part du lion au cours de ce gala. Des seize combats au programme, ils en ont signé quatorze, soit par l’entremise de Warren Frédérick, Emmanuel Chelin, Daryl Perrine, Stephano Jolicoeur, Kinsley Frédérick, Jordy Wing Tim, Olivier Laverdure, Christopher Paul, Merven Clair, Nico Harel, Tyson Marie, Jonathan Sutton, Kendo Samoisy et Jacques Raphaël. Le reste de l’île a sauvé l’honneur grâce au Quatre-Bornais Bertholino Bancal et au Vacoassien Mohammad Meerun. Il est à noter que trois des combats, soit ceux remportés par Jolicoeur, Kinsley Frédérick et Harel, ne sont parvenus à la limite.
Le seul combat de l’après-midi a favorisé les desseins de la Rose-Hillienne Emilie Labonne aux dépens de la Port-Louisienne Arielle Laverdure. Le prochain gala, organisé par le comité régional de Curepipe, se déroulera dimanche prochain à partir de 14h à Cité Mangalkhan. Quant à l’assemblée générale annuelle de l’Association mauricienne de boxe, elle se déroulera le dimanche 18 courant à Vacoas.