La sélection nationale participera, les 20 et 21 courants, au tournoi inter-île qu’organiseront le comité régional de Rodrigues et la Commission des Sports, au gymnase Malabar, à Rodrigues. Une première sortie régionale sur laquelle compte beaucoup l’entraîneur national Judex Bazile, afin de pouvoir jauger son groupe après trois mois de préparation. Il espère que les Réunionnais et les Seychellois feront le déplacement avec leur équipe type, ce qui lui permettra d’avoir une idée réelle sur la valeur de ses boxeurs.
Contrairement aux années précédentes, les boxeurs de l’Association mauricienne de Boxe (AMB) n’ont pas eu l’occasion de partir en stage à l’étranger pendant les deux, voire trois premiers mois de l’année. Ce n’est que la semaine prochaine qu’ils se rendront à Rodrigues pour participer au tournoi inter-île. Une compétition sur laquelle Judex Bazile compte beaucoup pour évaluer ses boxeurs. Il convient aussi de souligner que ce tournoi régional sera d’un bon niveau avec la participation des boxeurs réunionnais et seychellois. Judex Bazile espère aussi que les Réunionnais feront le déplacement avec les boxeurs qui ont récemment participé  aux Championnats de France.
Selon lui, « ce sera notre premier tournoi de l’année. J’estime donc que ce sera une très bonne occasion d’évaluer le groupe. Je sais que ce ne sera pas une compétition facile, mais ce qui est  intéressant, c’est que ce tournoi permettra à nos boxeurs de prendre leurs repères. Quant à l’élite continentale, ce tournoi leur servira de tremplin pour les compétitions de haut niveau prévues au calendrier. J’espère maintenant que les Réunionnais et Seychellois viennent avec une équipe complète. Ce qui nous aidera davantage à mieux nous évaluer. » Judex Bazile n’a pas manqué de saluer l’initiative du comité régional et de la Commission des Sports dans l’organisation de ce tournoi.
L’entraîneur national a précisé que lorsqu’il parle des boxeurs, il parle également des Rodriguais dont il suivra les performances avec beaucoup d’attention surtout en marge des Jeux des Îles de l’océan Indien de 2015, à l’île de La Réunion. Il dira même que les Rodriguais évolueront devant leur public et que cela les motivera davantage . « Les boxeurs évolueront dans des situations réelles et pour moi, c’est une belle opportunité de voir leurs comportements. » L’idée sera aussi de voir si les Mauriciens et Rodriguais ont progressé par rapport aux Championnats nationaux Elite de fin février, à Vacoas.
D’autre part, l’entraîneur national a ajouté que la préparation se passe bien au centre national de boxe, à Vacoas. Après les championnats nationaux, a-t-il dit, il y a eu un flottement de deux semaines avant que tout ne se remette en place. Pendant cette période, a-t-il précisé, certains boxeurs sont retournés s’entraîner avec leurs clubs et aussi, a-t-il souligné, il a fallu intégrer la quinzaine de boxeurs retenus dans la présélection après les championnats élite. « Il y a également eu des formalités à régler comme les décharges auprès des employeurs pour permettre à ces jeunes de participer aux entraînements régulièrement. J’ai aussi pris le temps d’évaluer la qualité des nouveaux et ils sont pas mal. Il va falloir maintenant qu’ils travaillent dur », a-t-il fait ressortir.
Des juniors et des filles intègrent le groupe
Judex Bazile a également eu l’occasion d’intégrer des juniors et des filles à l’équipe qui prépare le tournoi inter-île. C’est ainsi que le 27 mars dernier, 25 jeunes ont été appelés pour une évaluation. De ce lot, une quinzaine ont poursuivi l’aventure . Cela fait que le groupe national tourne actuellement avec une trentaine de boxeurs. Pour ce faire, Judex Bazile dit pouvoir compter sur le soutien de son assistant Richard Sunee, aussi bien que Josian Lebon.
Judex Bazile a ajouté que les boxeurs de l’élite ont passé depuis lundi dernier à un travail axé sur la résistance et la vitesse. Ce travail alterne avec un programme d’endurance. Il a souligné que depuis lundi, le travail se fait à la raison de deux fois par jour. Ceux qui sont toujours à l’école n’ont pu se présenter lors des séances matinales, mais ont tout de même fait preuve de régularité pour les séances de l’après-midi. « Il y a une très bonne ambiance dans le groupe et c’est de bon augure. »
Pour conclure, l’entraîneur national a indiqué que des démarches sont actuellement en cours, afin que la sélection nationale élite puisse participer à une compétition de haut niveau à l’étranger. Selon lui, le président Pascal Telvar et le secrétaire général Rajiv Rajcoomar sont à pied d’oeuvre pour cela. A ce stade, le tournoi de la Zone 4 qui devrait se tenir du 7 au 15 mai prochain, soit en Afrique du Sud, soit au Botswana, n’a toujours pas été confirmé. Judex Bazile espère que la situation évoluera dans la bonne direction après le tournoi de Rodrigues.