La deuxième édition du tournoi inter-îles de boxe, organisée par le comité régional et la Commission des Sports, a pris fin dimanche dernier avec la tenue des finales dans un gymnase Malabar archi-comble. Et pourtant, disent les responsables de la discipline dans l’île, les images sont toujours dans les mémoires et les Rodriguais n’ont pas fini de parler de cette compétition, une semaine après. Le président du comité régional Jean Rex Henriette, aussi bien que l’entraîneur régional, parle de succès sur toute la ligne. Il nous revient du reste qu’après ce succès, deux fédérations nationales auraient pris contact avec la Commission des Sports pour l’organisation prochaine de compétition semblable dans l’île. A noter que ce tournoi a été remporté par la sélection nationale de Maurice (6 médailles d’or, 3 d’argent et une de bronze) devant Rodrigues (4 or, 4 argent et 3 bronze), l’île de La Réunion (3 or, 2 argent et 1 bronze) et les Seychelles (4 argent).
« Rodrigues fine gagne médaille d’or dans l’organisation », a d’emblée déclaré Jean Rex Henriette, faisant écho des propos élogieux du Commissaire des Sports, Ismaël Vallimamode, à l’égard de tous ceux qui ont contribué à faire de ce tournoi un succès. Le président du comité régional se dit même très satisfait, car selon lui, Rodrigues a été à la hauteur des espérances et ce, à tous les niveaux. Il n’a d’ailleurs pas manqué de remercier les partenaires « la Commission des Sports, Rodnix, Airports of Rodrigues, Jacquelain Aleco et tous ceux qui ont aidé. Sans le soutien de tout un chacun, nous n’aurions pu réaliser quelque chose de grandiose. »
Ce qui réjouit encore plus Jean Rex Henriette, c’est la grosse foule qui avait envahi le gymnase Malabar au cours de ces deux jours de compétition (samedi et dimanche dernier). « Le public n’a pas été déçu et pour preuve, il en parle toujours. Après la première organisation de 2004, j’estime que nous avons passé un autre palier, tant l’organisation a été réussie. La compétition était définitivement d’un tout autre niveau comparée à 2004 », a-t-il fait remarquer. Jean Rex Henriette a ajouté que la troisième édition devrait avoir lieu dans trois ans et il espère agrandir le plateau avec une éventuelle participation malgache.
Collet, Hurpersad et Rivière meilleurs boxeurs
De son côté, l’entraîneur Mandino Farla n’en revient toujours pas du week-end fou. « Je suis extrêmement satisfait de tout ce qui a été réalisé au niveau de l’organisation et je le suis encore plus avec la très belle performance de nos boxeurs », a-t-il dit. Selon lui, les locaux ont été trascendants avec l’appui du public qu’il a d’ailleurs qualifié de formidable et qu’il a tenu à remercier. Au fond, a-t-il ajouté, Rodrigues aurait même pu terminer avec le même nombre de médaille d’or que Maurice, soit six. toutefois, le junior Alex Baptiste a fait preuve d’un manque de maturité en perdant par un tout petit point seulement chez les moins de 66 kg face au Mauricien William Leung.
Quant à France Augustin, un habitué de la compétition chez les moins de 75 kg, il a, une fois de plus, cédé à la fatigue et ce, après avoir mené au premier round. « Dans l’ensemble, nous sommes tous contents. Le travail entrepris au cours de ces derniers mois a payé. Les boxeurs étaient motivés et déterminés et l’ont prouvé sur les deux jours de compétition. Le public a d’ailleurs apprécié notre performance », a-t-il fait ressortir.
Rodrigues a même remporté le titre de meilleur junior grâce à Olivier Collet (-48 kg), alors que le titre chez les seniors est allé au Mauricien Yanish Hurpersad (-56 kg) chez les hommes et la Réunionnaise Sévérine Rivière (-60 kg) chez les dames. « Nous avons eu l’occasion de participer aux Championnats nationaux de Maurice et après ce tournoi, je peux dire que nous sommes sur la bonne voie. Nos boxeurs progressent et il va falloir continuer à travailler très dur. Ce qui est de bon augure pour la boxe rodriguaise », a conclu Mandino Farla.