L’Association mauricienne de Boxe (AMB) sera représentée par quatre boxeurs lors du tournoi qualificatif des Jeux olympiques de Rio (août prochain au Brésil) prévus du 8 au 20 mars prochain, au Cameroun. Pour le président Indiren Ramsamy toutefois, il est très important de mettre le paquet sur cette compétition, afin d’augmenter les chances mauriciennes d’être présent à Rio. Pour cela, a-t-il souligné, la participation d’un cinquième boxeur est envisagée et même plus, si le ministère de la Jeunesse et des Sports accède à la demande de la fédération.
Le président de l’AMB veut voir grand. Il n’a d’ailleurs pas cessé de le répéter :  » La boxe mauricienne sera représentée aux Jeux olympiques. Il n’y a pas de doute la-dessus. Mais combien de qualifiés, je ne saurai le dire.  » Selon lui, les quatre boxeurs qui se trouvent actuellement en stage à Cuba, nommément Richarno Colin (-64 kg), Jean-Luc Rosalba (-69 kg), Merven Clair (-75 kg)  et James Kennedy St Pierre (-91 kg), seront prêts d’ici le 8 mars pour faire honneur à la République de Maurice en tentant une qualification olympique au Cameroun. Après une participation à la Bocksaï Cup, récompensée par la médaille de bronze de Richarno Colin, le groupe a été ensuite rejoint en début de semaine, à Paris France, par James Kennedy St Pierre et le directeur technique national, le Cubain Roberto Ibanez Chavez, avant de rejoindre La Havane.
Indiren Ramsamy dit avoir eu des nouvelles des boxeurs et du DTN et qu’ils sont tous bien arrivés à Cuba, tôt mardi matin.  » Ils sont tous en bonne santé et le travail a repris avec beaucoup de sérieux. Après Cuba, cette équipe sera au Cameroun au début du mois pour un autre stage, avant d’aborder le tournoi qualificatif. Dans ces conditions, je ne doute pas un seul instant que nous aurons des qualifiés olympiques « , a-t-il déclaré avec beaucoup de conviction. Il est même d’avis que si le déplacement prévu à la fin du mois de janvier dernier en Allemagne n’avait pas été annulé, les trois boxeurs qui ont pris part à la Bocksaï Cup en Hongrie auraient pu mieux faire.
Manque de compétition
« Richarno a réalisé une bonne entrée en matière avant de perdre ensuite une demi-finale très serrée. Il n’empêche que je suis très satisfait de cette performance, mais également de la prestation des autres boxeurs. J’ai eu l’occasion de parler longuement avec Merven (Clair) et il m’a expliqué que le manque de compétition lui a fait défaut. Ce qui fait qu’il a manqué de repère « , a-t-il fait remarquer. Il trouve dommage que James Kennedy St Pierre n’a pu prendre part à la Bocksaï Cup dans la mesure où, a-t-il précisé, le boxeur n’était pas encore prêt.
D’autre part, Indiren Ramsamy a indiqué que sa fédération est en pourparlers avec un partenaire financier, afin de pouvoir déplacer un cinquième boxeur au tournoi du Cameroun. Car ils sont actuellement quatre autres boxeurs, à savoir Donovan Gérie (-52 kg), Jordy Vadamootoo (-56 kg), John Colin (-60 kg) et Cédric Olivier (-81 kg), à poursuivre leur préparation à Maurice sous les ordres de l’entraîneur national, Judex Bazile.  » Un boxeur ne peut continuellement s’entraîner sans participer à des compétitions. Sa source de motivation demeure la compétition. C’est pourquoi nous faisons actuellement de gros efforts afin de pouvoir déplacer encore un boxeur, sinon plus. Si les négociations aboutissent, ce sera une très bonne chose pour les boxeurs et la boxe mauricienne dans son ensemble « , a-t-il déclaré.
L’AMB a également  sollicité une rencontre avec le ministre de la Jeunesse et des Sports, Yogida Sawminaden, afin de voir dans quelle mesure d’autres boxeurs pourront se déplacer au Cameroun. Car au niveau fédéral, on estime  très important le fait de gagner son ticket pour les JO au Cameroun, puisque le dernier tournoi qualificatif, prévu en juin prochain, en Azerbaïdjan, sera de très haut niveau avec la participation des meilleurs boxeurs des cinq continents.