La compétition de boxe, dont le coup d’envoi a été finalement donné hier soir au gymnase Nelson-Mandela à St-Pierre, a souri à trois Mauriciens. En effet, Jordy Vadamootoo et Richarno Colin ont décroché leur billet pour la finale, prévue vendredi (19h) au même endroit, alors que Cédric Olivier accède lui directement en finale des 81 kg. En revanche, David Rolfo et Jacques Raphaël n’ont pas été en mesure de passer le cap des demi-finales.
Les boxeurs ont dû patienter jusqu’à hier soir pour enfin monter sur le ring. Avec le retrait des Comores, la compétition n’a pu débuter dimanche soir. Cela fait que les boxeurs ont tous accédé directement en demi-finales. Et là, Jordy Vadamootoo n’a pas raté l’occasion pour prendre le meilleur départ possible pour ses premiers Jeux et ce, même si la presse réunionnaise parle de scandale. Selon elle, la victoire aurait dû aller au Réunionnais Jordan Rodriguez.
« C’était un combat difficile dans le sens où mon adversaire était expérimenté. Il n’empêche que j’ai boxé intelligemment et je suis content d’être en finale dès mes premiers Jeux. Mon objectif est de remporter la médaille d’or et de faire honneur à ma famille et à mon pays », a déclaré Vadamootoo.
Pour sa part, le porte-drapeau de l’équipe de Maurice masculine, Richarno Colin, s’est imposé chez les 64 kg face au Réunionnais Pasquin. Après avoir dominé les deux premiers rounds, le Mauricien a ensuite géré le dernier avec quelques difficultés, notamment sur le plan physique. Il faut reconnaître que Richarno Colin a manqué de vitesse et cela se comprend, car il n’est plus un tout jeune.
« C’était un bon test pour un début. Cela m’a permis de trouver mes repères. L’adversaire était assez dur, mais je ne me suis pas posé de question. J’ai foncé sur lui et j’ai fait la différence. En finale, je boxe contre un Malgache que je ne connais pas. J’espère faire valoir mon expérience et remporter une nouvelle médaille d’or après celle de 2011 ».
Si Jordy Vadamootoo et Richarno Colin ont pris rendez-vous pour vendredi soir, en revanche, David Rolfo et Jacques Raphaël ont eux chuté d’entrée. Le premier nommé, qui avait la lourde responsabilité d’être le premier Mauricien à monter sur le ring, n’a pas été en mesure de faire la différence face au Réunionnais Tsang Hing Liam chez les 49 kg.
Quant à Jacques Raphaël, il n’a pas tenu sous les coups de Klindo, jeune Seychellois de 20 ans, chez les 91 kg. Il a perdu au premier round par jet de l’éponge. Pour l’entraîneur national, Judex Bazile, David Rolfo a manqué de précision. « Il a trop bougé pour rien et n’a pas été bien sur ses appuis. Il a trop tourné sur le bras fort de son adversaire et cela lui a coûté cher ».
Revenant sur la victoire de Richarno Colin, Judex Bazile indique qu’il a bien boxé lors des deux premiers rounds avant de baisser physiquement lors du dernier. « Les consignes étaient très claires avec Richarno. Il fallait qu’il travaille beaucoup lors des deux premiers rounds. Par la suite, son adversaire a tenté de faire pression et il a très bien encaissé. Il était certes fatigué au dernier round, mais a bien su gérer la fin de son combat. La tactique a payé et nous sommes satisfaits ».
En revanche, l’entraîneur national n’a pas trop aimé la boxe développée par Jordy Vadamootoo. Selon lui, le jeune de 20 ans ne s’est pas exercé comme il le fallait. « Mais c’est un bon début pour un jeune qui entame ses premiers Jeux. Contrairement à son adversaire, il a été beaucoup plus précis ».
Par ailleurs, les autres Mauriciens en lice ce soir sont Ludovic Bactora (52 kg), John Colin (60 kg), Jean-Luc Rosalba (69 kg), Merven Clair (75 kg) et Danilo Gaspard (91 kg). Le Rodriguais Merven Clair, qu’on a croisé hier soir au gymnase, a déclaré que le groupe est solidaire et qu’il est confiant de pouvoir bien faire ce soir.
« Je veux tout donner lors de ce combat et ce, après avoir tout donné pendant la préparation. Mon objectif est de faire honneur à mon pays et au peuple rodriguais », a-t-il indiqué.