Le ministre des Services Financiers et de la Bonne Gouvernance Roshi Bhadain s’est réjoui, ce matin, d’avoir réussi a protéger les intérêts aussi bien des détenteurs des polices d’assurances de la BAI ceux des clients de la Bramer Bank. Le ministre, qui procédait à l’ouverture officielle de la 9 éme conférence Asie/Afrique de l’International Fiscal Association (IFA), que cette épisode a consolidé l’image de Maurice conne une juridiction fiable et transparente et a cité l’exemple de plusieurs investisseurs luxembourgeois et suisses qui ont opté pour Maurice à la lumière de la façon dont les autorités ont nettoyé  le système et ont traité l’affaire Bramer Bank /BAI.
Le ministre a reconnu que l’affaire Bramer/BAI a été un défi difficile. Toutefois grace grace au leadership du Premier ministre ministre sir Anerood Jugnauth et le soutien du secrétaire financier, Dev Manraj et des membres du gouvernement, Maurice a réussi  à éviter le pire et a faire en quelques semaines à faire ce que Trinadad a pris plusieurs années à accomplir.
Passant en revue le secteurs des  services financiers mauriciens, Roshi Bhadain a observé sur cette industrie apporte une contribution de 10% au PIB de  Maurice et emploie quelque 10 000 professionnels. «Le rôle de mon ministère est d’introduire une politique susceptible de faciliter le développement du secteur des services financiers et d’en faire un centre financier de réputation internationale, propre et transparent offrant des solutions appropriées aux investisseurs aussi bien à Maurice qu’à l’étranger en utiliser ses solutions informatiques de pointe. A ce propos, le ministre a annoncé qu’une série de mesures ont été prises. Il a annoncé la relance du Financial Services Promotion Agency (FSPA) qui sera placée sous l’égide de son ministère