Développement de taille dans l’enquête policière sur le braquage d’une cargaison de 40 kilos de lingots d’or et de 120 kilos d’argent d’une valeur déclarée de Rs 30 millions et appartenant à la Société Mauricienne de Sapphire (SMS). À la mi-journée, la police a pris la décision de rayer les inculpations provisoires logées contre les deux employés de la compagnie, Aslam Khodabaccus et Hans Shameelall, qui ont retenu les services de Me Harry Bans Roopun. Cette décision a été entérinée avec l’arrestation hier après-midi de cinq suspects du gang Meetoo, dont les membres sont passés aux aveux quant à la mise à exécution de ce plan de braquage. Sur la base des aveux et des détails obtenus lors des interrogatoires menées sous la supervision du Central CID, d’autres arrestations sont à prévoir.
En début d’après-midi, Me Bans Roopun a confirmé au Mauricien que les deux employés de SMS, en détention policière depuis le week-end du 28 janvier à la suite de la disparition mystérieuse de cette cargaison de métaux précieux, devaient être remis en liberté par le tribunal de Pamplemousses. La police a pris la décision de faire rayer les charges provisoires logées contre eux. Les membres du gang du Sud ont confirmé aux limiers de la CID du Sud et du Central CID que les deux employés de SMS, voyageant à bord du fourgon immatriculé 2130 MY 07 le jeudi 26 janvier, ne sont ni complices ni parties prenantes dans ce plan de braquage.
Des éléments de la CID de Rose-Belle et de Terre-Rouge, conjuguant leurs efforts sur le terrain, ont monté une véritable opération de chasse à l’homme dans le centre de Rose-Belle depuis la mi-journée d’hier. Les hommes de la CID de la Southern Division et des Field Intelligence Officers (FIO), menés par l’inspecteur Callychurn, étaient en présence d’informations précises que le cerveau du gang du Sud allait transiter par Rose-Belle pour se rendre dans sa cachette.
Le dénommé Prabhujee (Prakash Meetoo), âgé de 37 ans et habitant Meetoo Lane à Mare d’Albert, était recherché activement par la police depuis la découverte dans les drains de Mare d’Albert de neuf boîtes contenant des lingots d’or et de l’argent. À un certain moment, les policiers, qui circulaient dans une voiture immatriculée 1433 MY 03, ont aperçu une motocyclette de la marque Yamaha de couleur rouge et portant la plaque d’immatriculation 2940 S roulant à vivre allure sur la route de Rose-Belle en direction de Nouvelle-France.
La motocyclette, sur laquelle se trouvaient deux personnes, a été prise en filature par les policiers. Malgré les sommations d’usage, les deux fuyards ont tenté de semer les policiers en zigzaguant. À un certain moment, la partie avant de la voiture de la police a heurté l’arrière de la motocyclette avec pour conséquence le pilote perdant le contrôle du deux-roues. Prabhujee Meetoo et son compagnon, un dénommé Jodishtee Kumar Narrain, âgé de 27 ans et habitant Mare d’Albert, se sont retrouvés les quatre fers en l’air sur l’asphalte.
L’escouade policière menée par l’inspecteur Callychurn a appréhendé les deux suspects. Kummar Narrain, qui avait essuyé des blessures dans la chute à moto, a été admis à l’hôpital Nehru sous surveillance policière.
L’interrogatoire de Prakash Meetoo a permis à la police d’élucider les circonstances et le déroulement du braquage de cette précieuse cargaison entre le Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport et le siège de SMS à Goodlands. Le suspect a soutenu que les deux employés de SMS en détention policière n’y sont pour rien et sont en fait des victimes du hold-up de Calebasses. Il a donné des indications précises quant aux moyens utilisés pour le transfert des 40 kilos d’or et des 120 kilos d’argent de Calebasses à Mare d’Albert en passant par Barlow. Une voiture de location a été utilisée à cet effet.
Quatre autres arrestations ont été effectuées par la CID de Rose-Belle hier après-midi. Abdool Shariff Khan Kureembokus, âgé de 41 ans, est considéré comme celui qui a fourni des informations précises concernant les détails de la cargaison et le trajet emprunté par le fourgon de SMS. Il avait également en sa possession une carabine utilisée lors de l’attaque. L’arme est actuellement recherchée.
Abdool Shariff Khan Kureembokus était également impliqué dans un précédent cas, soit le braquage de la filiale de State Bank à Grand-Bois. Les trois autres complices arrêtés sont Paupiah Franky Joey, 17 ans, de Rose-Belle, Mahendranath Hauroo, 23 ans, de Grand-Bois et Suraj Koylaun, 39 ans, de Mare d’Albert.
Rappelons que cette disparition mystérieuse de métaux a été rapportée à la police par le directeur de la compagnie Jean-François Matthieu dans la nuit du 26 au 27 janvier. Aux petites heures du matin du 27 janvier, le fourgon assurant le convoyage de l’or, a été retrouvé abandonné en bordure d’un champ dans les parages de Bassin-Blanc.
Les deux occupants de ce van, Aslam Khodabaccus et Hans Shameelall, ont été abandonnés dans la région de Mare-aux-Vacoas avant d’être admis au Sir Seewoosagur Ramgoolam National Hospital. Depuis le début de cette affaire, ils ont soutenu avoir été victimes d’une attaque exécutée par des individus circulant dans un van de couleur noire. Le braquage s’était déroulé au rond-point de Calebasses et une arme à feu a même été utilisée. Une semaine après, neuf boîtes contenant des métaux précieux ont été recouvrés dans les drains de Mare d’Albert, traversant la route de La Vigie.