Deven Anacootee, journaliste et ex-attaché de presse du ministre Ivan Collendavalloo, a été autorisé a rentrer chez lui après avoir été intérrogé « under warning » par les officiers de la Cybercrime Unit, ce jeudi 18 avril.

Selon Anoop Goodary, l’avocat de Deven Anacootee, aucune charge n’a pour l’heure été retenue contre son client. Ce dernier devra toutefois être disponible pour les besoins de l’enquête.

Pour rappel, le commentaire de Deven Anacootee sur un post Facebook aurait, semble-t-il, porté préjudice à une employée de la Central Water Authority. Il pourrait être poursuivi pour Breach of ICTA, comprend-on.