Rachna Seenauth, secrétaire de l’ex-présidente de la République Ameenah Gurib-Fakim, a été arrêtée par le Central CID mercredi pour infraction à l’Information and Communication Technology Act. La police lui reproche d’avoir partagé sur sa page Facebook un texte humoristique concernant le Covid-19 qui fait allusion au Premier ministre Pravind Jugnauth. Selon nos renseignements, la Cybercrime Unit a débarqué chez elle à Quatre-Bornes et devait saisir son appareil informatique et son cellulaire. Par la suite, elle a été emmenée dans les locaux des Casernes centrales où elle n’a pas souhaité donner sa version des faits sans la présence d’un avocat

. D’ailleurs, Me Rouben Mooroongapillay n’a pu avoir accès à sa cliente et la police lui a demandé de revenir ce jeudi. Rachna Seenauth a été placée en détention policière au poste de police de Pailles hier soir. Ses appareils seront passés au crible ultérieurement par l’Information and Technology Unit de la police. Si à ce stade, le CCID ignore qui a posté ce texte humoristique, les limiers comptent interpeller les internautes qui l’ont partagé, estimant plutôt que ce serait une « fake news » liée à la propagation du nouveau coronavirus. À noter que cette arrestation en cette période de couvre-feu suscite pas mal de commentaires sur le net actuellement.