COUPABLE D’AGRESSION : La Cour suprême rejette l’appel de l’ex-époux
Les juges Hajee Abdoula et Rita Teelock, siégeant en Cour suprême, ont rejeté l’appel d’un arrêt de la Cour de district de Flacq d’un homme trouvé coupable sous l’article 230 (1) du Code pénal d’avoir agressé son ex-femme et condamné à une amende de Rs 1 900. Ils ont trouvé qu’aucun des cinq points d’appel avait une quelconque mérite.
Dans le premier point par exemple, l’appelant reproche au Senior Magistrate d’avoir trouvé la déposition de la plaignante (victime) cohérente et son témoignage convaincant alors que ses réponses comportaient plusieurs contradictions. Pour l’ex-époux, elle a eu tort de conclure que la poursuite était parvenue sans aucun doute possible à établir sa culpabilité dans cette affaire.
« We find no reason to interfere with the findings of the Learned Magistrate who had the undeniable advantage of seeing and hearing the complainant. He was faced with the sworn testimony of the complainant against the unsworn written statement of the appellant who had denied the charge. The Learned Magistrate was perfectly entitled to find the sworn evidence of the complainant as true and that the out of court statement of the appellant did not provide any reasonable doubt to the version of the complainant », ont déclaré les juges.  
RIVIÈRE-DU-REMPART: 17 panneaux publicitaires en aluminium dérobés
Un technicien d’une firme privée habitant Pointe-aux-Sables a signalé au poste de police de Rivière-du-Rempart un vol de panneaux publicitaires à un Traffic Centre. Son équipe et lui avaient placés 17 panneaux de ce type et ce n’est qu’au cours d’une inspection hier qu’il a constaté le vol. La valeur des panneaux demeure inconnue à ce stade.