Britain's Prime Minister Theresa May attends a meeting at 10 Downing Street in London, on Dec. 11, 2017. Britain's Prime Minister Theresa May attends a meeting at 10 Downing Street in London, on Dec. 11, 2017. Toby Melville—Reuters

La Première ministre britannique Theresa May a assuré dimanche qu’elle était en mesure d’obtenir un bon accord sur le Brexit alors qu’elle tente de colmater les  brèches au sein de son gouvernement quant à la meilleure voie à suivre sur ce dossier.

Son administration conservatrice est divisée sur quelle sorte d’accord douanier la Grande-Bretagne devrait avoir avec l’Union européenne, après son départ de l’UE.

Les divisions ont éclaté au grand jour la semaine dernière lorsque le ministre des Affaires étrangères Boris Johnson a qualifié de « fou » un projet d’union douanière pour l’après-Brexit soutenu par Mme May.

Mais la Première ministre a insisté: « Vous pouvez me faire confiance ».

« Le chemin que je suis en train de définir est le chemin qui va aboutir au Brexit pour lequel les gens ont voté », a-t-elle écrit dans le Sunday Times.

« Je vais avoir besoin de votre aide et soutien pour y parvenir. En échange, mon engagement envers vous est simple: Je ne vais pas vous laisser tomber », assure-t-elle.

Pour elle, l’accord avec l’UE doit protéger la constitution britannique, l’intégrité économique et honorer les accord de paix avec l’Irlande du nord.