Brian Dean, passionné de photographie de mode, a su se forger une réputation dans ce milieu. Du haut de ses 22 ans, ce jeune homme a non seulement formé une plate-forme, En Mode, qui regroupe tous les professionnels de la mode mauricienne afin qu’ils puissent travailler ensemble, mais il a aussi suivi un stage intensif de trois mois à Vogue à Paris en décembre de l’année dernière. Le jeune s’envolera mardi prochain pour l’Inde pour un contrat de quatre mois et demi en tant qu’assistant Photo Editor à Vogue India. Gros plan sur ce jeune homme qui n’a pas froid aux yeux.
L’idée d’aller faire un stage à l’étranger ne revient pas à Brian Dean. Le jeune homme confie que c’est un ami qui l’a incité à faire une demande de stage. « Un ami à moi qui est à l’école hôtelière préparait justement sa demande de stage. En parlant il m’a sorti “tu devrais essayer toi aussi” », confie-t-il. C’est alors qu’il s’est mis à envoyer 150 mails ici et là. Seulement dix personnes lui ont répondu. « Dans les dix, sept ont été assez gentils pour me dire que ce n’était pas possible ou qu’ils ne prenaient pas de stagiaire. Ceux qui ont accepté étaient dans des endroits où je n’ai aucun parent », nous explique Brian Dean.
Chance ou malchance, parmi les couriels qui refusaient sa requête se trouvait une réponse de Vogue Paris. C’est alors que Brian tente sa chance malgré tout. « Je les ai donc appelés et j’ai demandé à avoir un stage avec un de leur photographe, que je ne voulais pas être rémunéré et que ma principale motivation était d’apprendre. Par la suite, j’ai été mis en relation avec Mark O’sullivan, photographe de mode anglaise qui a déjà travaillé avec eux. J’ai appris et vécu des moments professionnels incomparables avec lui », dit Brian. Durant son stage, il a notamment appris comment fonctionne le monde de la mode, les normes à respecter… « J’ai eu l’occasion de travailler avec les filles de l’agence Mademoiselle et Angels and Demons à Paris. De faire du model coaching et comment les diriger pendant les shoots. Au début ce fut dur et choquant mais après on apprend à le faire, une fois qu’on s’habitue aux règles et aux normes de la mode ça devient facile ».
Brian nous narre comment il a été marqué par sa première fois dans un studio à Paris. « Il y avait cinq filles très canon qui attendaient. Mark O’Sullivan dit sans un bonjour “you (en pointant du doigt la première), go home, you too (à la seconde), don’t want to see you (à la troisième) and you (à la quatrième)”, avant de dire à la cinquième d’aller se maquiller ». Dès son retour à Maurice, Brian Dean a tenu à fonder En mode, une plate-forme réunissant tous ceux qui travaillent dans le secteur de la mode tel qu’Alexandra Isaacs, Sean Craig, Cédric Lanappe, Khatleen Minerve, Karen Pang…
Ce stage lui a aussi ouvert des portes au niveau professionnel. Il s’en va mardi pour un contrat de quatre mois et demi en tant qu’Assistant Photo Editor à Vogue India.