Un peu plus de 518 grammes de drogue, estimés à Rs 7,5 M, ont été découverts dans un colis en provenance de Tanzanie samedi matin. Celui-ci était adressé à Manish Naga, un médecin domicilié à Quatre-Bornes. Un controlled delivery exercise hier a permis aux enquêteurs de la brigade antidrogue de l’appréhender.
Opération fructueuse pour la brigade antidrogue, samedi matin, lors de laquelle un colis en provenance de Dar Es Salaam, Tanzanie, a été repéré avec une grosse quantité de drogue. Celui-ci était adressé à Manish Naga, un habitant de Candos, Quatre-Bornes. C’est durant un contrôle que les enquêteurs ont découvert, dissimulés dans un livre, 518,5 grammes d’héroïne d’une valeur marchande de Rs 7,5 M. Deux jours plus tard, un controlled delivery exercise a été monté par l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) afin de mettre la main sur le destinataire.
En effet, à la mi-journée hier un dénommé Vishnuduth. S, un chauffeur, âgé de 72 ans, est venu récupérer le colis à la poste de Quatre-Bornes. Il a immédiatement été appréhendé et questionné. Il a déclaré : « Mo pa konn narnie ladan. Dokter Manish Naga finn dir mwa vinn sers sa parsel-la pou li. » Sous les recommandations d’un sergent de l’ADSU, il a accepté de collaborer avec les enquêteurs pour la suite de l’opération. Suivi de près par la brigade antidrogue, le septuagénaire s’est alors rendu à une clinique située sur la route principale de Candos, où il a rencontré Manish Naga à son cabinet. Dès qu’il lui a remis le colis, les hommes de l’ADSU sont entrés en jeu et ont informé le médecin des charges qui pèsent sur lui. Ce dernier a également nié toute implication dans cette affaire, déclarant aux enquêteurs : « Mo pa konn narnie dan zafer ladrog. Mo ti pe atann enn bros elektrik ek enn pies elektronik ki mo ti pass komann. »
Afin que rien ne puisse nuire à l’enquête, Manish Naga a été placé en détention à Moka. Vishnuduth. S, de son côté, a été libéré sur parole.