photo illustration

Le constable Shamloll, 38 ans, qui était en liberté conditionnelle depuis son arrestation l’année dernière pour culture de cannabis, a de nouveau été arrêté par la police hier. L’Adsu avait en effet obtenu des informations selon lesquelles il poursuivait toujours ses activités illégales, d’autant plus qu’il est désormais interdit de ses fonctions.

Après l’avoir mis sous surveillance, une équipe de la brigade antidrogue a débarqué chez lui, à Brisée-Verdière, où elle a découvert 12 plants de cannabis mis en terre. Face à cette découverte, le trentenaire est resté silencieux. Il a été arrêté et conduit au bureau de l’Adsu de Flacq, où, après les procédures pour son arrestation, il a été placé en cellule. Il n’a pas souhaité donner sa version des faits pour le moment. Le constable Shamloll est attendu en justice ce vendredi pour son inculpation provisoire. Soulignons que le policier, anciennement affecté à la Divisional Supporting Unit (DSU), avait été arrêté en avril 2018 par l’Anti Piracy Unit, qui avait découvert 30 plants de cannabis à son domicile. La valeur de la drogue était estimée à Rs 90 000.

Avant cette arrestation, il avait été appréhendé dans une affaire de “damaging property by band”. Cependant, le Directeur des poursuites publiques avait rayé l’accusation contre lui et il avait réintégré son poste jusqu’à son arrestation, l’année dernière.