La présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, participe aujourd’hui à la cérémonie d’ouverture des Journées européennes du Développement à l’invitation du président de l’Union européenne, Jean-Claude Juncker. Cette année, ces journées s’articuleront autour du thème « Objectifs du Développement durable en action : notre monde, notre dignité, notre futur ». Elles sont organisées par la Commission européenne et regroupent chaque année 5 000 participants, issus de 140 pays et représentant 1 200 organisations.
Les Journées européennes du Développement sont considérées comme le principal forum européen organisé sur la coopération internationale et le développement. Elles constituent un rendez-vous annuel donné aux acteurs du développement à travers toute l’Europe afin de leur permettre d’échanger leurs idées et expériences qui puissent conduire à l’émergence de nouveaux partenariats et de solutions innovantes en réponse aux challenges mondiaux.
Ameenah Gurib-Fakim doit prononcer un discours aujourd’hui lors de la cérémonie d’ouverture. Les autres intervenants sont Jean-Claude Juncker, Ban Ki-moon, SG de l’ONU, Martin Schulz, président du parlement de l’Union européenne, Evo Morales, président de la Bolivie, Uhuru Kenyatta, pour le Kenya, Roch Marc Christian Kaboré, président du Burkina Faso, Faustin-Archange Tooadéra, président du Centre-Afrique, Tuilaepa Lupesoliai Sailele Malielegaoi, Premier ministre des Samoa, Hailemariam Desalegn, Premier ministre d’Éthiopie, Rui Maria De Araujo, Premier ministre de Timor Est, Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, Sa Majesté Mathilde, la reine de Belgique et Federica Mogherini, haute représentante européenne pour les Affaires étrangères, la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne.
Par ailleurs, la présidente de la République procédera demain à la signature du programme indicatif national prévu pour Maurice dans le cadre du 11e Fonds européen de Développement (FED). La Commission européenne a choisi cette fois de mettre l’accent sur le financement des projets dans le domaine de l’éducation tertiaire.
Dans un entretien accordé récemment au Mauricien, l’ambassadeur européen à Maurice, Marjaana Sall, expliquait que la priorité de la Commission européenne, à travers son bras financier le FED, est l’éducation tertiaire. Par conséquent, des projets dans ce domaine ont été identifiés en collaboration avec le gouvernement et bénéficient d’une aide conséquente de l’Union européenne. « Nous estimons que ce secteur permettra de débloquer la croissance et développer des compétences qui permettront à Maurice de passer au palier supérieur de pays à hauts revenus », a souligné Marjaana Sall. De retour au pays samedi, la présidente de la République procédera lundi à l’ouverture du Women’s Forum.