« Ce budget témoigne de tout le sérieux de ce gouvernement en ce qui concerne l’avenir de notre pays, et plus particulièrement celui de nos jeunes. Cet exercice illustre le courage du gouvernement dans un contexte économique extrêmement difficile » Thierry Henry, député PMSD de la circonscription N°12 (Mahébourg/Plaine Magnien) et PPS, a été très sévère envers l’Opposition dans son discours lors des débats budgétaires à l’Assemblée nationale, et a rappelé quelques réalisations de l’alliance Ptr/PMSD.
« Ce budget a mis en place des mesures visant à consolider la lutte contre le chômage chez les jeunes, le soutien à la formation, un meilleur accès aux études tertiaires et l’accès à la technologie », soutient Thierry Henry. Il soutient que « la gestion économique du gouvernement Ptr/PMSD, de 2005 à ce jour, a toujours porté ses fruits pour le bien-être de la population ».
Rappelant le contexte économique mondial difficile, le PPS bleu de la région sud devait relever que « le taux de chômage, à Maurice, est resté pratiquement inchangé à 8 % et nous avons aussi un taux d’inflation de seulement 4,1 % ». S’appuyant toujours sur les chiffres pour étayer son argumentation, il affirme que « nous avons, à Maurice, une croissance qui est fort honorable, à 3,4 %, alors que les pays européens sont pratiquement en récession. La Chine, par exemple, deuxième puissance économique mondiale, a enregistré son plus faible taux de croissance en 10 ans. L’Inde, pour sa part, est passée de 9 % à 5 %. Plus près de nous, aux Seychelles, ce taux est seulement de 2,8 % ».
Sur ce point, Thierry Henry n’a pas manqué de faire ressortir que « lorsque Pravind Jugnauth était ministre des Finances, le taux de croissance trimestriel ne cessait de chuter, passant de 5 % au premier trimestre 2011 à seulement 1,8 % durant le dernier trimestre de cette même année ». Il est indéniable, dit-il, que « quand Xavier-Luc Duval a repris la barre, il a redressé la situation, avec un taux de croissance qui a systématiquement remonté la pente ».
« Le budget 2013 consolide les mécanismes de protection sociale, et nous donne les arguments nécessaires pour aborder l’avenir avec confiance et sérénité ».
Le député bleu de la circonscription N°12 a aussi axé une large part de son intervention sur la place accordée aux jeunes dans le présent budget : « Pour moi, il est indéniable que les jeunes se reconnaissent dans ce budget. Le gouvernement est resté sensible aux attentes des jeunes ; le taux de chômage chez eux a atteint 27 %. Mais ce gouvernement se sent responsable en prenant des mesures pour améliorer leur situation. » Pour lui, « les Rs 330 M prévues sous le Youth Empowerment Programme serviront justement à soutenir l’emploi des jeunes ».
M. Henry a aussi déclaré que « la technologie s’installe dans les écoles » relativement à la décision de doter les élèves de Form IV d’une tablette. Il a aussi salué l’initiative de donner un repas chaud à chacun des élèves des écoles ZEP.
Thierry Henry a conclu son discours en soutenant que « ce budget a une vision avant-gardiste et chaque Mauricien y trouve son compte ».