Le budget de fonctionnement alloué aux fédérations par le ministère de la Jeunesse et des Sports est officiel. A la lecture des différents chiffres publiés, nous constatons d’emblée que le MJS a « économisé » la somme de Rs 4 240 000 par rapport aux budget de 2012 ! Si le ministère a déduit le budget de sept fédérations et carrément coupé les vivres de deux autres, le tout pour la somme totale Rs 5 435 000, en revanche, il a distribué que Rs 1 295 000 supplémentaires à neuf autres fédérations ! Au niveau de la fédération qui a été la plus sérieusement touchée on retrouve la MFA (Mauritius Football Association). Longtemps premier dans ce « hit parade », cette fédération a été finalement « sanctionné »  par le MJS – avec forte raison d’ailleurs – et ce, en raison de son manque évident de résultat.
Les caisses du MJS afficheront +Rs 4 240 000 pour l’année 2013, du moins au niveau du budget global alloué aux fédérations sportives et ce, par rapport au budget 2013. C’est l’analyse qui découle à la lecture des chiffres rendus officiel par le MJS lui-même. Pour arriver à chiffre justement, le ministère a donc appliqué la méthode dure contre certaines fédérations. En tête de liste, on retrouve la MFA qui se retrouve avec Rs 3 340 000 de moins par rapport à 2012 où elle avait bénéficié d’un soutien à la hauteur de Rs 8.7. Malgré cette aide conséquente l’année dernière et le soutien financier infaillible de la FIFA (Fédération internationale de Football Association), la fédération locale n’a jamais été capable de justifier la confiance placée en elle tant au niveau des résultats qu’au niveau administratif.
C’est dire que la décision du ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, sur ce dossier football mérite d’être saluée. Car comparativement aux autres disciplines qui font honneur au pays, tant au niveau continental que mondial, le football local a lamentablement échoué. Parmi les autres disciplines qui ont vu leurs budgets être réduites, on retrouve la Fédération mauricienne de Natation (-Rs 500 000), la Fédération mauricienne de Basket-Ball (-Rs 250 000), la Fédération mauricienne de Boxe Française (-Rs 175 000), l’Association mauricienne de Badminton (-Rs 100 000), la Mauritius Scuba Diving Association (-Rs 70 000) et la Fédération mauricienne de Motocyclisme (-Rs 100 000). Pour rappel, cette fédération ne fonctionne plus depuis plusieurs années !
Il faut également faire ressortir que le MJS a coupé les vivres de la Mauritius Amateur of Weightlifters’ & Powerlighters’ Association après avoir pris la décision de la suspendre lors de la semaine écoulée. Pour le budget 2012, cette dernière avait bénéficié d’une somme de Rs 850 000. Le culturisme qui avait également bénéficié d’une somme de Rs 150 000, selon les chiffres de Rs 2012, ne recevra rien pour la nouvelle année financière.
Le judo en tête des disciplines augmentées
Si le MJS a appliqué la méthode dure dans la majorité des cas, en revanche, on constate malheureusement que de ces Rs Rs 4 240 000  » économisés », rien que Rs 1 295 000 ont été réinvestis au sein de neuf autres fédérations ! Dans ce contexte précis, l’Association mauricienne d’Athlétisme, pourtant reconnue comme une discipline ayant toujours fait honneur au pays, n’a obtenu que Rs 250 000 de plus pour une somme totale de Rs 5.9M cette année. L’Association mauricienne de Boxe, malgré sa grosse marge de progression ne reçoit que Rs 240 000 de plus que 2012.  
La Fédération mauricienne de Judo et des Disciplines Assimilées est celle qui a été la mieux considérée dans ce présent budget. Elle se voit, en effet, allouer un budget global de Rs 2 625 000, soit une augmentation de Rs 425 000. L’Association mauricienne de Volley-Ball a été, pour sa part, augmentée de Rs 100 000 et ce, en dépit du fait qu’elle n’a pas été performante ! La Fédération mauricienne de Cyclisme obtient Rs 75 000 de plus, alors que l’Association mauricienne de Tennis de Table et la Rugby Union Mauritius reçoivent chacune Rs 50 000 de plus. La Fédération mauricienne de Triathlon a, pour sa part, été augmentée de Rs 30 000, alors que la Mauritius Golf Association a elle obtenu une surprenante augmentation de Rs 75 000 !
Même budget pour le kick-boxing !
En revanche, nous constatons que le budget alloué à la Fédération mauricienne de Kick-Boxing et des Disciplines Assimilées n’a pas évolué. Rs 1 240 000 en 2012, cette fédération aura à fonctionner avec le même budget pour 2013. Pourtant, il ne se passe pas une année sans que les tireurs ne fassent parler d’eux au niveau continental et mondial. L’année dernière du reste, Fabrice Bauluck a été médaillé d’or à la Coupe du monde en Hongrie et champion d’Afrique à Madagascar.
Le Rodriguais Facson Perrine a également décroché le titre africain. En dépit de ces bonnes performances, cette fédération devra se contenter de Rs 1 240 000 uniquement. Ce qui laisse à penser qu’elle devra obligatoirement revoir ses plans en ce qui concerne sa participation à la Coupe du monde de mai prochain en Hongrie où elle avait prévu de faire participer une plus grosse délégation.
Avec la politique du MJS de réduire d’un côté ses subventions à certaines fédérations, l’idéal aurait été qu’il réinvestisse les Rs 4 240 000 au sein des fédérations plus travailleuses et plus performantes. En ce faisant, le MJS aurait marqué un gros coup et donné, par la même, un signal très fort au sport mauricien.